3 conseils pour bien parier pour la Coupe du Monde

Par Camille Lafranger le 14 mai 2018

Après une campagne de qualifications intense pour bon nombre de pays, l’événement planétaire que représente la Coupe du Monde de Football approche. Elle se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie. Comme tous les quatre ans, les 32 meilleures équipes de la planète vont s’affronter pour le plus grand plaisir des amateurs de football et des parieurs.

Mais comment passer une Coupe du Monde fructueuse lorsque l’on est parieur ? Y a-t-il des techniques particulières, des astuces, des conseils ? 

PARIER MAINTENANT, UNE BONNE IDÉE ?

Les bookmakers ont déjà mis en ligne la plupart des cotes. Elles vont bien sûr évoluer au fur et à mesure que l’on se rapproche de la compétition mais cela peut s’avérer d’ores et déjà payant selon le type de paris que vous souhaitez prendre. Miser sur le vainqueur de la Coupe du Monde ou sur les équipes qualifiées à l’intérieur de chaque groupe peut être intéressant si vous prenez le temps d’analyser les forces et les faiblesses des équipes, leur parcours en éliminatoires et leur forme du moment.

INVESTIR DU TEMPS

Gagner aux paris sportifs peut être un hobby et un plaisir. Sauf si vous voulez vraiment gagner ! On ne parle pas ici d’un simple pari sur son équipe préférée mais d’une véritable stratégie tout au long de la compétition qui vous permettra de suivre la Coupe du Monde et de voir progresser votre compte en banque de manière significative. Mais cela passe par de l’investissement : du temps, des analyses, de la patience, du contrôle de soi, être en forme et bien sûr une connaissance certaine du football !

MAÎTRISER SON BUDGET

A vous de voir si vous souhaitez faire partie des bons ou des mauvais parieurs. Le bon parieur maîtrise son budget : il le détermine avant même de prendre son premier pari et adapte ses mises selon le risque encouru, son niveau de connaissance et le type de paris sportifs qu’il choisit.

Sans cette maîtrise, vous risquez fortement de ne pas vous qualifier pour les phases finales ! . 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *