5 sports de montagne à faire en été

Par Pascal Jalopin le 26 février 2016

Quand il est question de vacances en montagne, beaucoup pensent à la neige, au téléphérique, au ski et au snowboard. Pourtant c’est en été que les activités sont plus intéressantes et diversifiées avec les nombreux sports praticables en altitude.


L’escalade

L’escalade est un défi à faire contre soi-même. Il permet de tester ses limites en voyant la hauteur de l’objectif à atteindre. Ce n’est pas un sport facile. Bien qu’il existe les cordes et le harnais pour prévenir la chute, l’escalade est toujours considérée comme dangereux et fatiguant.

Le parapente

Le parapente est le plus exaltant des sports de montagne. Il se résume en un mot : voler. Il existe deux façon de pratiquer le parapente : apprendre à piloter dans les écoles de parapente et piloter soi-même ou voler en biplace avec un professionnel. Les deux garantissent des sensations exceptionnelles. Pour atteindre les sommets et se jeter de plus haut, cette activité peut être conjuguée avec de la randonnée alpiniste.

parapente7

La randonnée en vélo

Pédaler sur des longues distances permet de brûler des kilos en trop, de respirer de l’air pur et de renforcer ses muscles et son souffle. En montagne, la randonnée en vélo est très intéressante car la montagne permet de profiter des dénivelés et des escarpements qui augmentent la sensation forte. Que ce soit lors des montées ou lors des descentes, c’est vraiment difficile !

La randonnée pédestre

Le plus rustique des sports en montagne est sans doute la randonnée à pied. Elle allie découverte et effort physique. Pour plus de plaisir et d’entrain, le mieux est de partir à plusieurs. La discussion, le partage de point de vue, l’encouragement mutuel font de la randonnée pédestre une activité conviviale. Il ne faut pas hésiter à s’arrêter pour prendre en photo les paysages et profiter de chaque instant.

Le canyonisme

Encore une activité intéressante, le canyonisme consiste à remonter le lit de cours d’eau en évoluant dans les gorges et les ravins étroits. C’est en quelque sorte une combinaison de randonnée, de spéléologie et d’escalade. Attention, comme le parapente ou encore l’escalade, le matériel joue un rôle important. Il faut être bien équipé et compétant (cf l’encadrement) pour que le déroulé soit sans risque.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *