Aires de jeux: quelle réglementation?

Par Adrien Faure le 29 août 2017
Aires de jeux: quelle réglementation?

Nos enfants en raffolent. Véritables terres d’aventure, les aires de jeux multiplient les possibilités d’amusement. Entre les toboggans toujours plus rapides, les balançoires en tout genre, les tyroliennes farfelues et les parcours d’équilibre par dizaines, les aires de jeux ont définitivement tout pour plaire! Cependant, lorsque se pose la question de leur conception, de leur construction, de leur mise en place ou encore de leur sécurisation, force est de constater l’existence, en Suisse, d’un certain vide juridique. Gros plan.

Ne dit-on pas qu’un accident est vite arrivé? Le dicton se révèle d’autant plus juste lorsqu’on l’applique aux aires de jeux. En effet, les différents modules, empruntés par des enfants excités et maladroits, sont régulièrement le théâtre de petites catastrophes. Mais certains vices de construction peuvent également en être la cause. Il est donc légitime de se questionner quant aux réglementations en vigueur.

Figurez-vous qu’en Suisse, il n’existe pas à proprement parler de loi contraignantes en la matière. Cependant, en tant que membre du Comité européen de Normalisation CEN, le pays applique les normes européennes suivantes:

  • Équipements et sols d’aires de jeux – SN EN 1176
  • Revêtements de surfaces d’aires de jeux absorbant l’impact – SN EN 1177

En outre, notez que l’état de la technique, les règles de l’art de construire ainsi que les besoins physiques et psychiques des enfants servent de référence.

Certains constructeurs, prudents et soucieux du bien-être de nos jolies petites têtes blondes, se fixent toutefois eux-mêmes certaines règles à respecter, en plus d’effectuer de manière ponctuelle et fréquente divers contrôles et travaux de maintenance. Rappelons que temps et dégradations volontaires peuvent être nuisibles à la bonne tenue des différents modules. Il convient donc de suivre l’évolution de ces derniers et d’effectuer des travaux de maintenance si ceux-ci s’imposent.

Si vous ne pouvez bien évidemment empêcher vos enfants de courir au sein d’une aire de jeux, mieux vaut toutefois les sensibiliser quant aux risques existants afin de les inciter à observer un comportement responsable.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *