Arroser son jardin grâce à un récupérateur d’eau de pluie

Par Nico Durand le 16 juillet 2018
Arrosage de jardin avec un récupérateur d'eau de pluie

Vous possédez un grand jardin que vous souhaitez entretenir en cette période de forte chaleur tout en souhaitant contribuer à la protection de l’environnement et à la préservation de vos ressources ? Adoptez le réflexe de la récupération d’eau de pluie. De cette manière, vous rendez service à votre entourage en réduisant les risques d’inondations et vous effectuerez également des économies substantielles.

La récupération de l’eau de pluie

Pour bénéficier de ce système, il est important de penser d’abord à la façon dont vous envisagez de récupérer l’eau de pluie. Avant de mettre en place le matériel qui vous servira à stocker l’eau que vous récupérerez, le mieux est de revoir la canalisation de vos gouttières. La propreté de ces dernières est primordiale. En effet, pour que le système d’arrosage que vous prévoyez fonctionne, l’eau ne doit comporter aucun débris ou feuilles mortes.

Une fois que vos gouttières soient parfaitement propres, vous devez décider de l’emplacement de la cuve de récupération d’eau de pluie qui vous servira de stockage. Vous avez la possibilité de le mettre directement sous le dernier tube qui transporte votre eau, ou encore sous la terre. Pensez également à installer un relais qui vous servira à évacuer l’excédent d’eau dans un autre récipient ou dans les égouts une fois que votre cuve est pleine.

Comment bien choisir son récupérateur d’eau de pluie

Après avoir étudié toutes les possibilités qui s’offrent à vous lors de la mise en place de votre installation, il est maintenant temps de choisir votre récupérateur d’eau de pluie. Il est aussi question de choisir la taille qui vous convient. Pour ce faire, renseignez-vous sur le taux de pluviométrie de la région où vous habitez. Après, vous devrez également déterminer la surface que vous disposez pour y placer votre cuve.

Si vous ne souhaitez pas rencontrer des difficultés lors de la mise en place de la cuve, penchez pour un récupérateur que vous pouvez accrocher ou laisser sur le sol. Dans le cas où il vous faut une plus grande capacité pour contenir toute l’eau de pluie dont vous avez besoin, le choix d’un récupérateur que vous pouvez enterrer peut éventuellement être la meilleure solution. Pour les plus minimalistes, vous pouvez également mettre en place des bidons de récupérations.

La mise en place du système d’arrosage

Une fois que vous aurez choisi le récipient qui va stocker votre eau de pluie, la dernière étape est la mise en place du système d’arrosage. Stocker l’eau de pluie est déjà un bon réflexe environnemental. Ensuite, penser à le réutiliser vous permet de faire des économies. Si votre cuve est placée dans un endroit plus bas que le jardin à arroser, il faudra vous munir d’une pompe. Cette dernière est également utile si vous souhaitez disposer d’une meilleure pression.

Pour ce qui est de la longueur du tuyau à mettre en place, cela dépend entièrement de la surface que vous souhaitez arroser. Si votre cuve est à l’extérieur, ou encore accroché aux murs de votre maison, vous pouvez placer directement le tuyau d’arrosage sur le robinet de votre récupérateur d’eau de pluie. De cette manière, vous effectuez également la vidange de votre cuve, tout en utilisant l’eau stockée à l’intérieur.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *