Des astuces pour prolonger la durée de vie de votre véhicule

Par Jose Daphinel le 16 janvier 2018

Après quelques jours ou semaines de sa première mise en circulation, une voiture nécessite quelques vérifications afin de bien assurer la sécurité de ses voyageurs et surtout, pour prolonger sa durée de vie. Pour ce faire, il existe des entretiens que vous pouvez faire vous-même. D’ailleurs, ci-après se trouvent des conseils utiles ainsi que des astuces surprenantes permettant de garder votre voiture en bon état.

À vrai dire, la maintenance d’un véhicule ne se résume pas uniquement à une simple vidange tous les 10 000 km. Il y a aussi d’autres points importants qui sont à contrôler de façon régulière. Pour une voiture neuve récemment sortie d’un concessionnaire ou d’un mandataire automobile, son entretien est donc à faire tous les 8 mois ou 10 000 km. Ceci concerne la vidange de l’huile moteur, le changement du filtre à huile et du filtre à pollen, vérification à l’œil nu des disques et plaquettes de frein et enfin, le contrôle de l’état de la batterie sans la débrancher.

Les entretiens à faire au bout de deux ans

Il est à rappeler que votre véhicule est soumis à un contrôle technique obligatoire après deux ans de sa première mise en circulation. En plus de cela, un test de pollution doit être aussi effectué annuellement, en particulier pour les véhicules commerciaux. Mais dans l’ensemble, l’automobiliste est contraint de purger le liquide de refroidissement et celui du frein tout en vérifiant le circuit s’il n’y a pas de fuite. Aussi, la lubrification des portières est à ne pas oublier, et au passage, vous pouvez procéder à la vérification des courroies de distribution et autres accessoires.

Même si le véhicule a été acheté auprès d’un mandataire automobile ou d’un concessionnaire, il est toujours important de contrôler la ligne d’échappement tous les deux ans, de même pour le niveau d’huile de la boîte de vitesses. Pour qu’une voiture puisse rester en parfait état le plus longtemps possible, n’oubliez pas de jeter un œil sur les durits du moteur.

Conduire prudemment, une autre astuce à ne pas négliger

Afin de prendre soin de votre véhicule après le rodage, il est aussi recommandé de conduire prudemment tous les jours. De ce fait, votre voiture vous rendra la pareille en vous permettant de réaliser des économies par de longues années sans réparation. À titre d’exemple, lors du démarrage, il est important de ne pas faire rugir le moteur, car il s’agit d’un moyen rapide qui risque d’accélérer son usure, surtout par temps froid. Lorsqu’il fait trop chaud ou trop froid à l’extérieur, vous ne devez pas conduire à haute vitesse ou encore accélérer rapidement. Cela peut engendrer des réparations plus fréquentes. Au cours d’un arrêt aux feux rouges, vous devez passer votre boîte de vitesses au point mort.

En somme, toutes ces remarques et astuces sont à tenir en compte avant d’acquérir votre véhicule chez un mandataire automobile ou un concessionnaire.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *