5 bonnes raisons de recourir au collier de dressage pour chien

Par Marc Vilmartz le 28 septembre 2016
chien apaisé qui se ballade

Souvent décriés pour leur supposée violence, les colliers de dressage sont pourtant de formidables outils pour assurer l’éducation d’un chien. Découvrez pourquoi.

Une douleur très faible infligée


Contrairement à ce qui est souvent dit, il est tout à fait possible de recourir au collier de dressage sans provoquer de grandes douleurs à l’animal. En effet, la plupart des colliers de dressage proposent plusieurs modes de stimulations : électriques, via des vibrations, sonores et même à spray.
Les niveaux de stimulation sont réglables. Par conséquent, la puissance est seulement le minimum nécessaire pour se faire écouter du chien.

Une éducation très rapide

Grâce au collier de dressage, l’éducation du chien est très rapide. Il comprend rapidement quels actes lui sont interdits et il évite ainsi de les reproduire. Vous n’avez pas à essayer en vain de faire passer le message en gesticulant et en lui criant dessus. Dès qu’il commet l’acte interdit, actionnez une stimulation et accompagnez le geste d’un « non » ferme. Très vite, il saura déterminer les interdits.

Le collier de dressage est peu cher

Des leçons prises auprès d’un comportementaliste deviennent vite un gouffre financier. En effet, il faut souvent 5 à 10 heures pour obtenir les premiers résultats. Or, pour des cours aux alentours de 50€ par heure, vous arrivez rapidement à des montants très élevés. Par contre, même un collier de dressage Dogtra, l’une des marques les plus qualitatives du marché, ne coûte pas ce prix-là. Très efficace et pas cher, le collier de dressage est un sérieux atout dans le dressage d’un chien.

Une plus grande sécurité

Qui n’a jamais été frustré de ne pas pouvoir laisser son chien en liberté de peur qu’il ne fuit dans la nature ou se fasse renverser ? Avec un collier pour chien, les risques s’amenuisent. Dès qu’il commence à fuir, envoyez-lui une stimulation. Il s’arrêtera aussitôt. Après quelques jours, pour les plus réceptifs, et quelques semaines pour les autres, il prendra l’habitude de marcher au pied et de vous écouter quand vous le rappelez.

Un plus grand partage

Lors des ballades, le maître est apaisé. Sans nervosité, il profite pleinement des sorties avec son chien. De l’autre côté, le chien connaît mieux les comportements interdits et comprend davantage qui donne les ordres. De cet établissement d’une hiérarchie précise naît une complicité rapprochée.

Voyez-vous toujours les colliers de dressage d’un mauvais œil ? Essayez et adoptez-les !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *