comment bien choisir son OPCVM ?

Par le 21 décembre 2017

Le choix d’un OPCVM auquel vous allez confier votre argent est une tâche qui n’est pas mince à faire. Certes, le fait de mandater le capital à un administrateur permet de se débarrasser d’un lourd travail nécessitant beaucoup de temps. Par ailleurs, il est aussi possible de charger à ce professionnel la gestion du risque. C’est justement les raisons pour lesquelles il est dangereux pour le capital de choisir un fond qui ne convient pas. En fait, le choix d’un OPCVM doit se reposer sur un objectif, qui est la recherche de la performance ajustée de la menace, mais encore la valorisation et la surveillance du capital.  Aussi, il est impératif de prendre en compte quelques critères.

Les critères fondamentaux pour bien choisir son OPCVM

Le critère de base à considérer avant de faire le choix d’un OPCVM est l’objectif et le niveau de risque. Il est essentiel de choisir un fond adapté avant tout au profil en tant qu’investisseur. De même pour le risque maximum que vous pouvez accepter, mais encore au projet d’investissement. Pour ce faire, vous devez effectuer une petite évaluation. Par la suite, il faut considérer l’analyse de la notice AMF du fonds, à savoir l’univers d’investissement et le style de gestion. Ensuite, il est impératif d’analyser la performance passée du fonds, mais également le niveau de risque. Les performances, et le la manière de mesurer les fonds entrent en comptent pour ce dernier.  Il est vraiment indispensable de savoir analyser les risques du fond avant de s’engager dans tout investissement. Notez que le risque s’élève en fonction du taux de pourcentage de la volatilité.

Les étapes requises avant de souscrire à un OPCVM

Une fois que vous avez décidé du type de fonds qui vous convient, il est temps de passer à la souscription. Néanmoins, il est important de considérer quelques étapes. En premier, il est judicieux de lire attentivement le document qui informe l’investisseur ou le DICI. Vous trouverez sur ce dernier les prix du produit d’investissement comme les frais d’entrée, les frais de gestion, de performance, de mouvement ou autre. Ensuite, il faut se familiariser aux règles d’investissement, mais encore des objectifs du fond. Entre autres, c’est cette règle qui permet de savoir le style d’investissement. Il est possible de le trouver dans la société qui émet le fond, ou encore sur internet. Par ailleurs, n’oubliez jamais de solliciter l’historique des performances du fonds. Pour avoir plus d’assurance, il faut le faire sur plusieurs années. Enfin, vous devez examiner les classements. Il existe aujourd’hui des sites comme actions-opcvm.com qui font des analyses de fonds commun de placement. Après à votre souscription, il est important de surveiller de façon régulière votre argent.

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *