Comment bien choisir son serveur VPS ?


Accueil > Internet, informatique et high-tech

Comment bien choisir son serveur VPS ?

Marc Vilmartz - le 19 juin 2017 - 0 commentaires

Depuis des années, l’hébergement sur un serveur virtuel ou VPS a pris une grande place que ce soit pour une grande entreprise ou une PME, même si l’on retrouve toujours des serveurs physiques. Sur le marché, il existe de nombreuses offres de serveurs, et ce, pour des prix différents. Toutefois, il faut reconnaître que l’écart de prix et la qualité ainsi que la fonctionnalité des serveurs sont considérables. D’où l’intérêt de choisir le modèle de VPS afin d’avoir une offre qui répond à la norme. Pour mener à bien donc le choix de ce genre de serveur, voici quelques solutions.

Les différentes solutions de VPS présentes sur le marché

Aujourd’hui, il existe 3 différentes technologies de virtualisation sur le marché. La première est le VMWare, qui est le leader sur le marché. En effet, il dispose le plus grand part du marché, et présente une avance technologique réelle. Il s’agit du modèle le plus standard qui existe sur le marché. Ce sont surtout les plus grandes entreprises qui ont de puissants besoins qui font usage du VMWare. Ensuite vient l’HyperV qui est une méthode de Microsoft. Elle a vu le jour un peu plus tard, mais a su quand même rattraper l’écart fonctionnel avec les différentes technologies. Toutefois, malgré ce rattrapage, elle reste moins répandue sur le marché. Enfin, le KVM, qui est le procédé du monde libre. Pour ce qui est de la fonctionnalité et de la disponibilité, elle reste toujours un peu inférieure. Bien que chaque technologie dispose de ses avantages et ses inconvénients, il est à noter que la virtualisation sous VMWare tient la première place en matière de performance. De plus, c’est une solution qui assure plus de fiabilité et de disponibilités.

Les points essentiels à considérer pour réussir le choix d’un serveur

Pour mener à bien le choix d’un serveur vps, il est impératif de bien considérer 5 points clés. La première est le système d’exploitation ou OS qui n’est autre que la base qui détermine l’usage du VPS. Son installation peut varier entre un OS Windows ou un OS Linux. Il faut également considérer les ressources du serveur qui assure le dimensionnement du VPS. Cela évitera à toute entreprise d’adopter une solution qui ne s’accorde pas à ses nécessités applicatives réelles. Il faut également veiller à l’évolutivité et la sécurité. L’évolutivité permet de vérifier la consommation des ressources serveur afin de découvrir toute éventuelle montée de charge en vue de l’ajuster en cas échéant. Pour ce qui est de la sécurité, il faut à tout prix avoir une ferme de pare-feux matériels qui optimise la sécurité. Enfin, il y a la confidentialité des données et des services hébergés.







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



about the author

Laisser un commentaire