Noël approche : que boire lors du repas ?

Par Marc Vilmartz le 23 novembre 2016
verre de champagne sur une table à Noël

À l’approche des fêtes se pose l’inévitable question : quel alcool acheter pour Noël ? Pour nous, deux alcools sont réellement faits pour cette période des fêtes : le champagne et le vin.


Une bouteille de champagne, évidemment !

Le champagne est la boisson de la fête par excellence. Beaucoup de personnes l’apprécient. Certains le consomment en apéritif, d’autres pendant le repas ou durant le dessert. Les connaisseurs privilégient la première solution, lors de l’apéritif, pour sentir au mieux les saveurs et éviter qu’il ne vienne perturber le goût des différents mets.
Il existe divers champagnes : brut, demi-sec, rosé, blanc de noirs, blanc de blancs… Voici un excellent article pour savoir quel champagne choisir à Noël. En effet, chaque champagne a sa particularité et selon vos convives, il est parfois préférable d’en choisir un plutôt qu’un autre.
Pour le savourer, prenez des verres adaptés. Une flûte garde au mieux l’aspect pétillant du champagne et toutes les odeurs et saveurs, tandis qu’un grand verre risque de le transformer en boisson fade.

Le vin pour vous accompagner durant le repas

Il y a encore une cinquantaine d’années, le vin était consommé par les Français comme on consomme aujourd’hui l’eau. Il accompagnait chaque repas et la moyenne était d’un litre et demi bu par jour et par personne.
Heureusement pour notre santé, notre productivité et notre sécurité, les habitudes ont changé. Mais, le vin n’en reste pas moins un alcool idéal lors des repas. Il est un parfait complément aux plats. Pour les fêtes de Noël, les foyers choisissent souvent du Blanc ou du Rouge. Cependant, le vin rosé, de plus en plus apprécié, est également une boisson idéale.
Le vin se consomme aussi bien avant et pendant le repas. Toutefois, mieux vaut privilégier la qualité à la quantité. Un vin de qualité sublimera votre plat, tandis qu’un vin bas de gamme vous donnera une sensation aigre dans la bouche et vous enlèvera le plaisir de déguster. Essayez également de le consommer sur la durée et non de boire le verre d’un trait comme si vous deviez vous désaltérer.

Attention aux excès dans votre consommation

Chaque année, les campagnes de prévention routières nous rappellent les dangers d’une consommation excessive d’alcool. Mais, outre la mise en danger de votre vie sur la route du retour, boire trop d’alcool nuit à la qualité de votre réveillon. Vous allez moins apprécier les plats préparés par le maître et la maîtresse de maison, interagir différemment avec les autres convives et vous réveiller avec un gros mal de tête.
Buvez avec votre ami, Modération, et choisissez des bouteilles de grande qualité. Ce n’est pas tous les jours Noël !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *