Le chauffage piscine : optimal avec la pompe à chaleur

Par Adrien Faure le 19 septembre 2014
chauffage-piscine

Après deux mois de vacances scolaires plus que mitigés au niveau de la météo, on dirait que l’été indien se profile à l’horizon. Pour les détenteurs de piscine, il est encore temps de songer à installer un système de chauffage de piscine afin de profiter de belles journées ensoleillées jusqu’aux portes de l’hiver. Dans cette optique, il convient de choisir le système de chauffage le plus approprié.

Il existe différentes solutions de chauffage pour garder la température de l’eau de sa piscine suffisamment élevée pour que la nage soit agréable et, bien évidemment, chaque système comporte des avantages et des inconvénients. Heureusement, il existe des solutions pour lesquelles les inconvénients sont très minimes comme vous pouvez le découvrir dans le résumé ci-dessous.

1. Le réchauffeur électrique

Tout le monde connait ce système de chauffage qui consiste à chauffer l’eau via des résistances électriques. Mais si son installation est relativement simple, que l’eau peut être rapidement à température et que l’achat d’un tel système ne demande pas un investissement monstre, le réchauffeur électrique risque de coûter très cher à l’utilisation !

2. L’échangeur thermique

Le principe de ce système est également assez simple puisqu’il consiste à utiliser les calories de chaleur de l’eau de chauffage de la maison pour chauffer l’eau de la piscine. En d’autres mots, on utilise la chaudière existante pour chauffer l’eau de la piscine ce qui est assez intéressant si on dispose d’une chaudière suffisamment performante. En effet, dans le cas contraire, l’utilisation de la chaudière risque de ne pas être très performante.

3. Le chauffage solaire

Si on veut un système de chauffage qui ne coûte rien à l’utilisation, c’est vers le chauffage solaire qu’il faut se tourner. En effet, ce type de chauffage utilisera l’énergie gratuite du soleil pour chauffer l’eau de la piscine et sera très simple à mettre en place. Par contre, le système nécessite du beau temps et de la chaleur pour fonctionner et n’est pas très rapide.

4. La pompe à chaleur

pompe à chaleur

S’il ne fallait choisir qu’un seul système de chauffage pour chauffer l’eau de sa piscine, on se tournera certainement vers la pompe à chaleur.

Avec un coût d’utilisation annuel relativement faible, une efficacité à toute épreuve et une grande polyvalence, la pompe à chaleur puisera les calories de chaleur de l’air pour les transformer afin de chauffer l’eau de votre piscine.

Si l’investissement dans une pompe à chaleur peut paraître conséquent, il risque aussi d’être rapidement rentabilisé ! Pour en savoir plus : www.masser.be

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *