Chiens et chats : une bonne alimentation pour vos compagnons

Par le 8 novembre 2017
des chiens qui se nourrissent

Depuis leur domestication, les habitudes alimentaires des chiens ont grandement évolué. Au contraire de ses ancêtres, le chien n’est aujourd’hui plus considéré comme un carnivore, son mode de vie sédentaire l’ayant poussé à modifier son métabolisme.

Conseils pour l’alimentation de votre chien

La fréquence des repas dépend de son âge et de son poids. Ainsi, les repas de la journée entière doivent être donnés en une seule fois pour un chien adulte (à partir de 7 mois). Pour les plus grands gabarits, un deuxième repas est possible, surtout si votre compagnon est impliqué dans des activités physiques intenses. Pour le chiot, le repas est fracturé en 4 ou 5 portions égales et réparties au cours de la journée.

Si une alimentation ménagère est possible, elle est particulièrement compliquée à bien équilibrer, les besoins du chien étant très variés et nécessitant plusieurs type d’ingrédients. Il est donc conseillé de nourrir son chien avec des aliments industriels premium, un peu plus chers mais de bien meilleure qualité que les aliments standards, que ce soit dans les apports alimentaires ou dans la facilité de digestion. L’alimentation de votre chien n’ayant pas besoin d’être variée sur la durée, optez pour la marque de croquette pour chien premium qui vous semble la meilleure et conservez un type d’alimentation et une fréquence similaire sur le long terme, un changement brutal dans l’un de ces deux critère pouvant entraîner des problèmes de digestion ou d’envie chez votre animal.

Attention aux os et aux restes !

L’os reste une question relativement polémique dans l’alimentation du chien. Si le mâchage d’un os permet effectivement à votre chien d’entretenir ses dents et sa bouche après un repas, certains chiens digèrent mal cet aliment, qui peut dans le pire des cas rester coincé dans le système digestif voire percer la paroi de leur intestin. Il vaut donc mieux opter pour de très gros os qui prennent plusieurs jours à être « ronger », ou des « os » industriels ayant la même fonction mais beaucoup plus faciles à digérer. Donner ses restes à son chien est une pratique courante mais malheureusement déconseillée : elle perturbe son alimentation à long terme et peut entraîner des problèmes de digestion, voire des empoisonnements.

Conseils pour l’alimentation de votre chat

L’alimentation des chats est beaucoup plus complexe à gérer que celle des chiens. Que ce soit le type de nourriture ou la fréquence des repas, il y a plus de variables à intégrer pour offrir à votre chat une alimentation équilibrée.

Règle principale à retenir

De petites quantités de nourriture plusieurs fois par jour. Les chats ont tendance à grignoter, c’est pourquoi il est important de leur proposer plusieurs rations équilibrées pendant la journée. N’hésitez pas à laisser une petite gamelle à sa disposition durant la nuit : un chat peut manger à toute heure et ne vous embêtera pas dans votre sommeil. Essayer de lui donner ses rations de manière régulière et à heure fixe, son organisme s’adaptera et cela facilitera sa digestion. La quantité quotidienne de nourriture à apporter à votre chat varie en fonction de son poids, à hauteur de 40 à 50 grammes par kilo : pour un chat de 4 kilos (poids moyen), cela correspond à 160 à 200 grammes de nourriture par jours répartis en plusieurs petits repas (par exemple, 4 par jour + 1 gamelle la nuit).

A savoir : Si votre chatte est proche de l’accouchement, la ration de nourriture sera à adapter durant tout le temps de sa gestation, afin de répondre au mieux à ses besoins nutritionnels.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *