Quelle cloison vitrée intérieure choisir pour aménager des bureaux ?

Par Bernard Billot-Lefebvre le 10 septembre 2019
cloison vitrée intérieure pour aménager des bureaux

Les open-spaces sont désormais les espaces de travail les plus communs. Finis les petits bureaux confinés et individualistes, place aux grands volumes communs ouverts sur le monde ! Cependant, même si la collectivisation de l’espace de travail est acceptée par la majorité de vos collaborateurs, certains expriment peut-être un besoin d’intimité pour s’atteler à leur tâche avec toute la concentration et l’énergie qu’elle nécessite.

Le cloisonnement des espaces redevient donc à la mode, et ce pour le plus grand bonheur des superviseurs qui voient la productivité de leurs employés augmenter. Pourtant, l’effet d’émulation du collectif promu par les open-spaces conserve tout de même un aspect intéressant. Pour combiner ces caractéristiques tout en offrant des conditions de travail plus respectueuses à chacun, le cloisonnement des espaces individuels apparaît comme une solution mixte idéale. Les cloisons vitrées permettent de conjuguer l’intimité productive d’un bureau et la stimulation collective des open-spaces. Voici quelques éclaircissements sur des cloisons qui transcendent les clivages professionnels.

Les cloisons vitrées ou l’avantage de la transparence

Les cloison vitrées présentent un avantage déterminant par rapport à leurs consœurs opaques. Elles laissent passer les photons et permettent aux occupants de bénéficier de la lumière naturelle. Sans couper radicalement l’espace et les liens entre les personnels, ce type de cloison opère une séparation acoustique, propice à l’épanouissement de la concentration et de la réflexion des collaborateurs de l’entreprise.

Les cloisons vitrées sont également appréciés pour la modularité de leur aspect. Les différents procédés décoratifs applicables permettent de jouer sur la transmission de la lumière et la transparence du verre. Le laquage permet de modifier sa teinte et ainsi d’imprimer une ambiance particulière aux espaces concernés. On peut également opacifier le verre à l’aide de calques ou encore y appliquer des films plastifiées à l’effigie du motif de la société par exemple.

Type de cloison vitrée et productivité

La cloison vitrée se décline sous différentes formes. La cloison toute hauteur est en vogue car, du sol au plafond, elle laisse filtrer la lumière qui ne rencontre pas d’obstacle et peut inonder tout le volume de vos locaux. Rapide à installer et peu coûteuse, c’est la solution préférée des entreprises actuelles. Pour encore plus de lumière et un design modulable, l’assemblage bord à bord des panneaux de verre autorise plus de liberté dans la constitution des cloisons et permet de jouer avec les matières pour personnaliser à souhait l’espace de travail.

Certains préfèrent tout de même conserver une minimum de confidentialité avec la cloison vitrée sur allège. Ici, la partie basse de la cloison est constituée de panneaux pleins qui permettent non seulement de masquer l’aménagement de la pièce mais peut aussi s’avérer pratique pour y insérer des prises électriques par exemple. Un bon compromis entre lumière naturelle et facilités logistiques, le secret d’une bonne productivité !

cloison pour aménager des bureaux

Quand la sécurité se fait art

Laisser passer la lumière est l’objectif premier d’une cloison vitrée. Sa transparence pourrait néanmoins provoquer des risques de percussion, particulièrement sur un lieu de travail où la concentration des individus est entièrement orientée vers leurs tâches respectives. Pourtant cette contrainte a été ingénieusement transformée en opportunité d’optimiser l’espace de travail par les concepteurs de cloisons vitrées. En effet, pour se conformer aux obligations d’avertissement réglementaires, ils ont développé des procédés de transformation du verre qui améliorent la sécurité de manière esthétique.

Le sablage permet d’opacifier une cloison vitrée par abrasion en la bombardant de particules très fines. Ce procédé autorise une finition ajustable à la demande du client, tout comme le grenaillage. Ici, les particules sont plus grosses et le résultat décoratif plus aléatoire mais le niveau de transparence peut là encore être ajusté. Enfin, le bombage permet d’incurver les formes pour épouser les contours d’un espace courbe. Le verre donc, ce matériau aux propriétés multiples, sera sans conteste le meilleur allié du bien-être au travail !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *