Comment bien entretenir son jardin

Par Dominique Schnneider le 1 juin 2018

L’arrivée du printemps marque le moment favorable pour l’entretien du jardin. Cette tâche consiste à ramasser les déchets verts. Pour cela, il existe des techniques professionnelles pour mieux gérer les déchets.

Prendre soin de son jardin avec le traitement des déchets verts

Prendre soin du jardin consiste à pratiquer la gestion des déchets. En effet, elle inclut l’enlèvement ou la collecte des déchets, le traitement des déchets et l’élimination des déchets. D’une manière générale, les déchets verts signifient l’ensemble des résidus et des ordures végétaux. Parmi eux, il y a des déchets dangereux comme les déchets toxiques. Ils sont classés dans la catégorie des déchets non recyclables. Mais, ces déchets verts comprennent aussi les déchets ménagers et les ordures ménagères. Ils sont considérés comme des déchets recyclables. Et enfin, le ramassage de ces déchets est nécessaire afin de pouvoir effectuer la valorisation des déchets.

Ensuite, la réduction des déchets détermine en même temps la valorisation et l’élimination des déchets. Cependant, l’élimination des déchets dangereux fait partie des services municipaux. Dans ce cas, les camions-conteneurs font un porte-à-porte pour collecter ces déchets dangereux. L’incinération de ces ordures est interdite. Plus précisément, un particulier ne doit pas réaliser l’incinération des déchets verts. Pour faire cela, il faut faire appel à l’entreprise spécialisée. D’ailleurs, cette interdiction encourage le recyclage par compostage en ce qui concerne les déchets non dangereux. De plus, c’est pour la protection de l’environnement.

Les solutions de la gestion des déchets verts

Pour éviter le brûlage des ordures, il existe des procédés simples comme le broyage. Pour cela, il faut appliquer le paillage avec broyat. Ce type de traitement des déchets permet la fertilisation et la protection des plantations.

Pour les bouteilles en plastique, les boîtes de conserve et les sacs plastiques qui sont des déchets recyclables. Ils doivent être conservés dans la déchèterie pour le réemploi. Cela est important pour la seconde vie des biodéchets. Ensuite, ces déchets organiques peuvent être traités pour former un compost. Et, le recyclage de ces déchets permet au compostage de produire des engrais biologiques. De ce fait, ces résidus recyclables sont stockés dans les bacs des déchets recyclables. C’est dans cette déchèterie que le composteur peut réaliser le compostage. Cette technique est efficace pour la fertilité du sol du jardin.

De même, la collecte sélective des déchets ménagers et des ordures ménagères participe à la réduction des déchets. De plus, ils sont traités afin d’être déposés dans le composteur. Là, sous l’action de l’air et de micro-organismes du sol, ces déchets produisent le compost. Néanmoins, ce processus naturel de dégradation de la matière organique ne peut se réaliser que dans la déchèterie. Pour le jardin, réaliser ce compost ménager fournit un engrais naturel et non polluant pour l’environnement et rend meilleure la qualité du sol.

D’autre part, pour faire un compostage optimal, il faut procéder au tri sélectif. Cela consiste à éliminer les déchets toxiques et les autres déchets non recyclables qui peuvent détériorer le compost et ne laisser que les journaux, les produits laitiers et les os.

Finalement, bien entretenir le jardin permet de réduire les déchets, mais aussi de diminuer les services de camions poubelles. De même, c’est une solution simple et pratique pour la conservation de l’environnement et la préservation de la santé respiratoire contre les changements climatiques.

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *