Comment choisir sa sous-couche pour parquet ?

Par Nico Durand le 11 septembre 2018
choisir sous couche parquet

Qu’il s’agisse d’un parquet massif ou contrecollé, peu importe le type de pose, la sous-couche est indispensable. Elle fait office d’isolant thermique pour réduire les déperditions de chaleur, d’isolant acoustique pour supprimer les bruits d’impact et pour limiter les transmissions d’humidité. Cependant, pour être efficace, encore faut-il faire le bon choix en matière de sous-couche pour parquet. Mais sur quels critères se baser ?

Les caractéristiques d’une sous-couche

Avant d’entrer dans le vif du sujet, c’est-à-dire comment choisir sa sous-couche pour parquet, il faut d’abord connaitre les caractéristiques de celle-ci. A priori, elles jouent plusieurs rôles importants en fonction desquels, le choix des matériaux et de l’épaisseur se base. Voici ce que permet la sous-couche de parquet.

L’égalisation du sol

Quand il s’agit de parquet flottant sur dalle ou d’une installation de lambourdes pour fixer le parquet massif, la sous-couche en caoutchouc ou en liège est l’idéal pour permettre au sol de rattraper des inégalités légères en vue d’obtenir une surface plane et lisse.

Une isolation thermique

Pour un parquet sur dalle, sur solives ou sur lambourdes, le vide entre ces derniers mérite une isolation thermique. Celle-ci va réduire les courants d’air froid depuis le sol et stoppe la dispersion de chaleur depuis la salle parquetée. Cependant, l’isolation thermique est déconseillée avec un chauffage au sol.

Une isolation phonique

Le bois contrecollé et le bois massif favorisent généralement la conduite du bruit. Les impacts des objets tombants ou glissants sur un parquet sont bien transmis, voire même amplifiés à cause de la résonance qui réside dans le vide entre la dalle et le parquet flottant. Il faut donc privilégier les sous-couches en liège ou en caoutchouc pour absorber les bruits évitant ainsi leur transmission vers les pièces à l’étage.

Une isolation anti-humidité

Utiliser une sous-couche pare-vapeur ou frein vapeur permet d’éviter la pénétration de l’humidité de l’air vers les isolants, d’autant plus que ces humidités altèrent la performance des isolants.

Les critères de choix de la sous-couche pour parquet

parquet propre

Le choix d’une sous-couche parquet varie entre autres selon le mode de pose, le type de parquet ainsi que le support.

D’un côté, pour un parquet sur lambourdes, une première sous-couche sur dalle permet de corriger les inégalités de la dalle avant la mise en place des lambourdes. D’une manière générale, il faut préconiser l’utilisation des mousses ou des colles en polyuréthane.

Entre les lambourdes et le parquet, il faut ajouter un isolant épais pour garantir l’isolation phonique et thermique tout en y ajoutant un film pare-vapeur.

D’un autre côté, pour un parquet sur solives, le vide qui subsiste entre le parquet avec ou sans lambourdes et la base des solives peut faire place à des isolants en vrac, à une certaine épaisseur avec une pose de frein vapeur évidemment. Cela empêche les remontées et les descentes d’humidité vers les isolants.

Quelle sous-couche pour un parquet collé et flottant ?

Pour un parquet collé sur dalle, que ce soit massif ou contrecollé, il est pour la plupart du temps question d’impératif de compatibilité avec un plancher chauffant. Dans ce cas, la sous-couche aussi bien que la colle qui sert à fixer le parquet, doit être fine avec une épaisseur inférieure à 2 mm et perméable à la chaleur transmise par le sol tout en assurant une isolation anti-humide, mais aussi une isolation phonique. Normalement, la sous-couche doit être en mousse synthétique.

Quant au parquet flottant, la sous-couche est plus ou moins complexe que les lames soient collées entre-elles ou assemblées par clipsage. Réclamant une forte isolation, la sous-couche doit être combinée avec une isolation thermique, phonique, anti-vapeur et un rattrapage d’irrégularité du sol. Pour cela, il faut s’orienter vers la combinaison de liège et de mousse, ou vers une sous-couche multifonction.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *