Comment fonctionne réellement un vélo électrique ?

Par Simon Plesk le 2 juillet 2018
vélo électrique

En vente depuis plusieurs années déjà partout en France, le vélo électrique est de plus en plus adopté par de nombreuses personnes. Les amateurs du déplacement à vélo le préfèrent déjà au vélo classique. Contrairement au vélo classique qui marche avec un pédalier actionné par les jambes, le vélo électrique fonctionne de manière différente. Ce type de vélo offre également plusieurs avantages intéressants. Découvrez ici le fonctionnement du vélo électrique.

La législation concernant le vélo électrique

La législation qui concerne les vélos électriques est très stricte. La seule condition pour qu’un vélo électrique soit considéré comme un simple vélo est la suivante : la puissance de son moteur doit être inférieure à 250 Watts. Aussi, il est nécessaire que l’assistance soit reliée au pédalage. En effet, aucun interrupteur ou aucune poignée ne doit faire avancer le vélo. Cette assistance doit s’activer dès que vous commencez à pédaler et s’arrêter une fois que vous cessez de pédaler.

Ainsi, vous n’avez pas besoin d’une plaque d’immatriculation pour votre vélo électrique Brompton. L’assurance aussi n’est pas obligatoire. Il suffit de respecter les critères imposés par la législation, respecter les autres usagers de la route et être prudent. N’oubliez surtout pas de toujours porter un casque pour votre propre sécurité.

Quels sont les différents éléments d’un vélo électrique ?

Il est important de connaître les différents éléments qui constituent un vélo électrique. Il s’agit en effet des parties suivantes :

  • Le moteur: il se situe sur les roues ou sur le pédalier. Il ne peut pas dépasser 25 km/h et sa puissance est limitée à 250 W.
  • La batterie: il s’agit d’une pièce maîtresse du vélo électrique. C’est un élément qui vaut plus de la moitié du prix du vélo. En effet, il faut savoir que la puissance de la batterie joue un rôle important dans la capacité du vélo à franchir les côtes. Il est également important de préciser que l’autonomie et la durée de son chargement sont aussi des critères à prendre en compte. La majorité des batteries disponibles sur le marché sont en lithium. Mais, il en existe également au plomb. Cependant, elles sont plus polluantes et plus lourdes que les batteries en lithium.
  • Le boitier de la commande: placé non loin de la sonnette et sur le guidon, c’est un élément qui permet de gérer le niveau de l’assistance. Il est aussi utile pour connaître la vitesse de déplacement et le niveau de la batterie. Il faut aussi savoir que les données disponibles sur le boitier de la commande changent en fonction des modèles de vélo.

Quels sont les différents modes d’assistance sur un vélo électrique ?

Il existe quatre types d’assistance au pédalage sur un vélo électrique. Il s’agit de l’assistance par capteur de tension, par tension de chaîne, par rotation du pédalier et par capteur de pression. Ces systèmes d’assistance au pédalage ont chacun un fonctionnement différent.

Capteur de pression

C’est un système très apprécié par les sportifs. Il possède un principe de fonctionnement très simple. Il marche par simple pression sur le moteur. L’assistance devient importante en fonction du régime du moteur.

Capteur d’effort

Dans ce cas, l’assistance tourne autour de la force que vous exercez sur les pédales. Ici, vous êtes celui qui influence la puissance du moteur. C’est un système qui est pratique pour les personnes qui aiment faire du sport régulièrement.

Rotation du pédalier

Ici, la puissance du moteur ne varie pas en fonction de l’effort que vous exercez sur les pédales. En effet, un capteur est placé au niveau du pédalier afin de détecter la rotation. Ainsi, un mouvement même faible du pédalier suffit largement pour faire tourner le moteur à plein régime.

Tension de la chaîne

Dans ce système, l’assistance est effective uniquement quand la chaîne se tend. Pour vous déplacer, vous devez obligatoirement faire tourner les pédales.

Voici donc quelques informations sur le fonctionnement du vélo électrique. A vous de choisir le type d’assistance qui correspond à vos besoins.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *