Comment réussir à négocier son salaire ?

Par Camille Lafranger le 14 novembre 2018

Nombreux sont les employés qui évoluent dans les entreprises pendant plusieurs mois ou  plusieurs années et qui perçoivent le même salaire malgré une augmentation de leurs tâches. Si vous faites partie de ce groupe et que vous désirez avoir une augmentation de salaire, voici quelques conseils pour réussir à négocier son salaire.

Effectuer une analyse et une évaluation

Le premier élément à effectuer pour réussir à négocier son salaire est d’analyser sa rémunération en fonction de celles pratiquées dans le même domaine d’activité tout en prenant en compte la taille de l’emprise, son emplacement géographique, vos compétences et niveau de responsabilité et votre expérience. Pour cela, recherchez des informations relatives à la rémunération auprès des collaborateurs qui occupent une fonction similaire. Vous devez également tenir compte des études salariales réalisées par les cabinets de recrutement et vous renseignez en ligne sur les annonces d’offres d’emploi d’entreprises situées dans la même région correspondant à votre poste .

Il faudra préparer votre rendez-vous avec votre manager en ayant les bons arguments pour être convaincant. Pour ce faire, vous devez vous reporter sur l’ensemble des tâches attestées et de qualité, réalisées au cours des 6 derniers mois. En vous vous basant sur ces éléments, il faudra être capable de démontrer l’apport de votre travail par rapport à l’atteinte des objectifs de l’entreprise, la hausse des profits, la fidélisation des clients ainsi que vos prises d'initiatives et l’augmentation de vos responsabilités.

La posture

Une négociation de votre rémunération avec votre manager doit s’effectuer dans une bonne ambiance pour espérer une réponse favorable. De ce fait, vous devez être souriant et posé lors de l’entretien. Évitez donc toute posture qui pourrait être conflictuelle ou provocatrice : ne parlez pas de la rémunération des autres salariés de la société ou de leurs compétences, n’immiscez pas votre vie privée dans la discussion, ne fixez pas un ultimatum au manager, n’exigez pas non plus une réponse dans l’immédiat et enfin ne mettez pas en doute sa parole.

Adoptez plutôt une attitude positive tout au long de l’entretien. Si la réponse est favorable, vous pouvez le remercier, en lui proposant un RV dans les 6 prochains mois pour un compte-rendu de vos engagements. En revanche, si c’est un refus, essayez de connaître les raisons de sa décision tout en employant le bon ton.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *