Comment utiliser le code IMEI en cas de vol ?

Par Sabrina Joly le 11 octobre 2018

Les vols de téléphone sont très fréquents et sans doute très frustrants. Un téléphone est généralement allumé quand il est volé, permettant donc au voleur d’y accéder et l’utiliser d’une manière abusive. Votre premier souci est alors de l’empêcher de le faire en débloquant le téléphone. Chose que vous pouvez faire grâce au code IMEI !

Le code IMEI : qu’est-ce que c’est ?

Le code IMEI (International Mobile Equipment Identity) est un nombre de 15 à 17 chiffres attribué à chaque téléphone mobile. C’est donc un numéro unique, une sorte de carte d’identité pour votre smartphone. On le retrouve sur le coffret d’emballage du téléphone et souvent aussi sous la batterie. Vous pouvez également l’obtenir en composant *#06# sur le clavier de votre téléphone. Le code imei sera alors affiché. Si vous possédez un appareil mobile Android, vous pouvez accéder aux paramètres; sélectionner la rubrique « à propos du téléphone »; puis cliquer sur le bouton « état » afin d’afficher les informations IMEI. C’est donc facile d’obtenir votre code, à condition d’avoir votre smartphone sous la main. En cas de vol et sauf si vous avez noté votre code IMEI sur un papier que vous gardez toujours avec vous, il faudra trouver une autre solution.

Comment obtenir votre code IMEI sans votre téléphone ?

Il est possible d’obtenir le code IMEI d’un téléphone facilement et rapidement sur internet. C’est le service que propose le site codeimei.fr sur lequel vous pouvez faire une demande d’obtention en quelques clics. C’est un service disponible en France, en Suisse et en Belgique. Pour les différents opérateurs qui existent et pour de nombreuses marques de téléphone. L’obtention d’un code IMEI en ligne peut être utile en cas de vol puisque vous n’aurez pas accès à votre smartphone ou autre appareil mobile. Non seulement vous arriverez à bloquer le téléphone grâce au code imei et protéger vos données, mais vous pouvez aussi le localiser et ainsi augmenter les chances de le retrouver.

Il se peut aussi que vous ayez acheté un smartphone d’occasion et que vous souhaitiez vérifier qu’il n’a pas été volé. En effet, les opérateurs téléphoniques possèdent une liste noire commune qui contient tous les numéros IMEI de téléphones déclarés volés. Il se peut aussi que pour une raison ou une autre vous n’arriviez pas à trouver le numéro imei dans les paramètres du mobile, sur la batterie ou en composant le code *#06#. La possibilité d’obtenir le numéro IMEI en ligne est dans ce cas une bonne alternative, facile et rapide.

Comment bloquer votre téléphone grâce au code IMEI ?

Quand un téléphone est volé, il faut penser à le débloquer le plus rapidement possible. Et c’est là que vous aurez besoin du code imei. La première chose à faire est de déposer plainte pour vol auprès d’une gendarmerie ou d’un service de police. On vous demandera alors de fournir vos données personnelles, le numéro de téléphone et le numéro IMEI. Ce dernier doit en effet être indiqué sur le procès-verbal du vol pour qu’il puisse avoir la valeur de preuve juridique. Vous devez ensuite envoyer une copie du procès-verbal à votre opérateur afin qu’il puisse inscrire le code imei de votre téléphone sur la liste noire des mobiles déclarés volés. Ceci permet d’empêcher l’utilisation de votre téléphone sur tous les opérateurs français, mais aussi de l’identifier s’il est retrouvé et vous le rendre.

Sachez également qu’il est possible de débloquer votre téléphone volé après l’avoir récupéré (espérons-le). Encore une fois, c’est le code IMEI qui vous permet cela à condition d’avoir suivi la procédure expliquée en haut.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *