Couteaux : les critères qui définissent leur qualité

Par Yasmine Lacroix le 24 janvier 2018
ensemble de couteaux de cuisine japonais aimantes au mur

Il n’est jamais évident de comparer les couteaux laguiole lorsqu’on veut déterminer un modèle de qualité. Encore faut-il alors procéder étape par étape et les démarches sont parfois difficiles surtout quand on est qu’un amateur. Pour choisir les couteaux comme des professionnels, voici les conseils.

Couteaux laguiole : viser la marque de qualité

En clair, c’est la première chose à faire et d’ailleurs, cela va simplifier son choix, car les grandes marques restent toujours fidèles aux attentes des utilisateurs. Elles proposent des couteaux laguiole de qualité et qui résistent à toutes les intempéries. A noter que certains couteaux peuvent perdre leur pertinence avec le temps et en particulier si on les a trop usés. De plus, la défaillance peut survenir de n’importe où comme au niveau de sa lame qui ne parvient plus à trancher quoi que ce soit, ou alors au niveau de la prise en main qui n’est plus confortable. Voilà pourquoi il faut viser les fabricants qui ont toujours fait ses preuves.  Par ailleurs, si les couteaux laguiole sont multi-usages c’est parce que le coutelier a fait en sorte à ce qu’ils le soient. Mais attention, certains vendeurs ou marques se vantent de fournir un produit de qualité et multifonctionnel alors que ce n’est pas le cas. Ils veulent juste atteindre un objectif de vente dans ce cas, il vaut toujours mieux se méfier des apparences et autant alors investir dans les produits assez onéreux plutôt que dans les moins chers, car le prix peut aussi définir la qualité des couteaux.

Examiner ses caractéristiques

Tout dépend donc des couteaux laguiole qu’on souhaite disposer chez soi, mais toutefois, il est utile de préciser que chaque couteau a ses propres fonctions et il y en a qui sont réservés uniquement au monde professionnel et ceux adaptés aux particuliers. Autrement dit, on doit alors choisir des couteaux laguiole en fonction de son mode ou rythme de vie et de l’usage en question. Pour les professionnels par exemple, ils pencheront forcément en faveur des couteaux de chef qui répondent à tous les critères d’exigence, ensuite les couteaux d’office,  de table ou même à décorer les aliments, etc. Pour les foyers, ils peuvent varier leur modèle en mettant la main sur des couteaux de légume, les couteaux à steak, les couteaux à désosser. Quoi qu’il en soit, le choix va être difficile si on ignore quel modèle on souhaite réellement avoir dans sa cuisine. Mais pour mieux s’y prendre, il va falloir examiner les caractéristiques de chacun, en vérifiant les mitres, les lames et les platines. Ces éléments peuvent définir sa dureté et son endurance et ainsi sa qualité. Le choix de la matière entre aussi en ligne de compte et reste bien utile pour garantir l’aisance et le confort lors de l’utilisation du couteau. A ce titre, il y en a trois qui méritent qu’on y mette la main : l’acier qui fait partie des grands classiques, le titane et la céramique. La céramique est la plus récente et gagne déjà en pertinence du fait de la simplicité d’usage et qui évite de gêner les doigts.

 

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *