Comment décrocher un prêt immobilier ?

Par Pascal Jalopin le 3 avril 2018

Pour décrocher un crédit immobilier, l’emprunteur doit remplir quelques conditions qui servent à déterminer sa capacité de remboursement. Avant de se rendre chez un banquier pour solliciter un emprunt, il faut donc veiller à ce que les voyants soient au vert concernant les revenus, la stabilité de l’emploi, et son état de santé.

Disposer d’un revenu suffisant

Les banques vérifient les bulletins de salaires et les justificatifs des autres ressources financières de l’emprunteur durant au moins les 3 derniers mois. La stabilité des revenus est un gage de solvabilité tandis que leur montant permet d’évaluer le montant auquel l’emprunteur peut prétendre. En effet, le montant du capital emprunté et la durée de l’emprunt déterminent la mensualité de remboursement. Or, la mensualité ne doit pas dépasser 30 % des revenus mensuels. Un individu avec un revenu élevé a donc plus de chance d’obtenir un crédit avantageux. A l’inverse, un plafond de revenu ne dépassant pas un seuil fixé par la loi permet de prétendre à des prêts aides comme le PTZ ou encore le PAS. Le courtier Credit Up insiste sur le fait que présenter un projet ne dépassant pas 30 % des revenus est le moyen le plus sûr pour avoir le crédit voulu. Encore faut-il avoir un emploi stable.

Détenir un emploi stable

Les établissements de crédit courent moins de risque avec les salariés ayant une bonne stabilité professionnelle. En effet, un travailleur qui quitte son emploi peut mettre du temps à retrouver un nouveau travail. Cela aura une incidence sur le remboursement des mensualités. Sont favorisés par les banques les salariés en contrat de travail CDI, ceux qui disposent d’une expérience de 10 ans et plus dans leur milieu professionnel et ceux qui travaillent au sein d’une même entreprise depuis trois ans.

Les autres critères qui influencent l’obtention de prêt

Le crédit immobilier est un emprunt à long terme dont la durée de remboursement est de 10 ans et plus. Un questionnaire de santé est soumis au demandeur de prêt afin de déterminer son éligibilité à une assurance emprunteur. Des problèmes de santé peuvent ainsi causer le refus de l’assurance. L’âge est également pris en compte. Emprunteur jeune permet d’avoir un taux moins cher et une durée de remboursement plus longue.