Délimitation d’une propriété: Les erreurs à ne pas faire

Par Adrien Faure le 22 septembre 2015
Panneau-tresse

Les aménagements extérieurs d’une maison sont souvent le reflet de ses propriétaires et c’est pour cette raison que chacun essaie de proposer des sentiers, des jardins, des palissades ou des haies entretenues pour soigner son image mais aussi pour conférer davantage de style à son habitation. Malheureusement, on ne fait pas toujours les bons choix en matière d’aménagements extérieurs, notamment en ce qui concerne les délimitations avec ses voisins.

Quand on habite dans une maison dont le jardin est mitoyen avec celui du voisin ou est adjacent à la rue principale, il est convenu d’essayer de s’abriter des regards des passants et des voisins en délimitant sa propriété avec une haie, une palissade ou un élément suffisamment opaque et haut pour se sentir chez soi. Malheureusement, quand on ne s’y connait pas bien, on peut rapidement faire des erreurs au niveau du choix de cette délimitation. Voici quelques erreurs régulièrement commises par les propriétaires.


  • Choisir une palissade trop peu robuste: Si les abords de l’habitation sont régulièrement confrontés à des rafales de vent (lorsque l’habitation est située dans une cuvette par exemple), il faudra à tout prix investir dans des palissades robustes et tenaces. En effet, si vous optez pour des palissades discount en bois, ces dernières risquent de se détériorer à peine quelques mois après leur installation.
  • Ne pas réfléchir à l’essence de la haie: Il existe une multitude d’essences de haies différentes et il n’est pas toujours facile de faire le bon choix. N’hésitez pas à vous laisser guider par un professionnel qui vous conseillera en fonction de vos envies et de vos goûts sans quoi vous risquez de vous retrouver avec une haie comportant des épines sans le savoir.
  • Opter pour la qualité: Il existe une multitude de solutions sur le marché des délimitations de parcelles mais toutes ces solutions ne se valent pas. Parfois, il est préférable d’opter pour des solutions plus onéreuses mais qui résisteront mieux à l’usure sur le long terme. De ce point de vue, les palissades en aluminium peuvent avoir des durées de vie de plus de 20 ans sans effectuer le moindre entretien (hormis un simple nettoyage si besoin).

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *