Différences entre Ergothérapie, Kinésithérapie et Psychomotricité

Par le 19 avril 2019
psychotérapeute et psychomotricien

Dans les professions de santé nous retrouvons de nombreux auxiliaires médicaux comme les kinésithérapeutes, les psychomotriciens et les ergothérapeutes. A l’instar de certaines spécialités médicales, il est parfois difficile de les différencier. Alors comment fait-on pour se repérer entre leurs différentes spécificités, comment différencie-t-on concrètement un ergothérapeute, d’un psychomotricien, d’un kinésithérapeute ?

Tout d’abord, ces trois professions sont des professions d’auxiliaires médicaux, elles agissent donc sous prescription médicale. Cependant leurs objectifs et champs de compétences vis-à-vis des patients ne sont pas les mêmes. On retrouve parfois quelques chevauchements dans la manière de pratiquer ou dans les pathologies traitées, pour autant leur utilité n’est pas la même.

Voici trois courtes définitions de ces métiers pour avoir les idées plus claires

Kinésithérapeute

Le kinésithérapeute s’occupe du bon fonctionnement moteur des patients, musculaire et articulaire. Il travaille généralement à la rééducation motrice. Il agit souvent par le biais de la thérapie manuelle, d’exercices biomécaniques (massages, étirements, etc.).

Ergothérapeute

L’ergothérapeute s’intéresse à l’adaptation du patient à son environnement. Il travaille à la réadaptation, la rééducation et réhabilitation de ses patients. Il agit souvent par le biais de nombreuses activités (cuisine, bricolage ; ergonomie ; etc.).

Psychomotricien

Le psychomotricien s’intéresse au soin du lien présent entre le corps et la psyché de son patient. Il travaille sur les sphères émotionnelles, cognitives et motrices, pour un bon développement psychologique et corporel. Il agit souvent par le corps et par le biais de jeux (équilibre et coordination ; relaxation ; etc.) comme le rappelle ce psychomotricien à Nantes.

En résumé

Donc si on vulgarise, le kiné s’occupe de la motricité des patients, l’ergothérapeute de leur adaptation et le psychomotricien de la bonne adéquation du psychisme avec le corps de ces derniers.

Les pratiques différentes entre ces métiers

Enfin ce qui peut porter à confusion est que l’on retrouve les chevauchement suivants dans leurs différentes pratiques :

Ergothérapeute

L’ergothérapeute et le psychomotricien sont souvent amenés à agir par le biais d’activités. Elles ont une visée plus fonctionnelle chez l’ergothérapeute (comme la cuisine),  alors qu’avec le psychomotricien les activités ont un aspect plus ludique axé sur le vécu corporel (comme des jeux avec des ballons).

De même que ces deux derniers vont travailler ensemble en psychiatrie et en gériatrie où ils vont mobiliser les fonctions notamment cognitives de leurs patients.

Kinésithérapeute et psychomotricien

Le kinésithérapeute et le psychomotricien s’occupent de la motricité de leurs patients. Le kinésithérapeute veille à l’aspect biomécanique et à l’intégrité des fonctions motrices ; quant au psychomotricien il s’intéresse au vécu corporel et psychologique du patient dans ses activités motrices, soit comment ils investissent leurs gestes et se développent.

Ergothérapeute

L’ergothérapeute et le kinésithérapeute peuvent s’occuper de rééducation de fonctions motrices, cependant ils ne s’y prennent pas de la même manière.

Des domaines d’intervention semblables

Pour finir, et comme dernier exemple, ces trois professions peuvent travailler dans des domaines similaires, comme celui du handicap. Le kinésithérapeute pour les aspects moteurs l’ergothérapeute pour l’adaptation du patient à l’environnement et le psychomotricien pour l’investissement et l’accompagnement corporel et émotionnel qu’une telle situation implique.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *