E-cigarettes : différences entre 2e et 3e génération

Par le 8 juin 2018

La cigarette électronique a réussi à s’imposer dans le monde du tabac et face à l’indétrônable clope traditionnelle. Le parcours ne fut pas simple, mais à force d’innovation et d’amélioration, elle est devenue une alternative, jugée efficace, dans le cadre du sevrage tabagique. Certes, cet e-cigarette electronique ne fait pas l’unanimité, mais au moins, il n’est pas totalement faux. C’est d’ailleurs pour cela que de plus en plus de fumeurs fondent leurs espoirs en elle et pour les conforter dans cette voie, les industries d’e-cigarettes ne cessent de faire preuve d’idées ingénieuses. Des idées qui ont donné naissance à différentes générations d’ecig afin de répondre à toutes les attentes.

Un choix très vaste

Quand on parle de cigarette électronique, ce terme ne se réfère pas qu’à un seul modèle. Il en existe effectivement une très large variété au sein de laquelle, chaque usager, ancien-fumeur ou jamais fumeur, pourra trouver son bonheur.

Il faut savoir que depuis son lancement sur le marché, différentes générations d’e-cigarettes se sont succédé dont la 2e et la 3e sont aujourd’hui les plus courantes. Que proposent-elles et en quoi diffèrent-elles ?

La 2e génération

Si vous n’avez jamais fumé et n’avez jamais vapoté auparavant, il faut commencer par un des modèles classés « 2e génération ». Ces derniers sont dotés de :

  • Une batterie de grande capacité
  • Une cartouche rechargeable
  • Boutons pour actionner manuellement l’inhalation

A part ces caractéristiques spécifiques, ils sont compatibles avec différents types d’atomiseurs et leur voltage peut être ajusté selon les besoins. En termes de design, ils empruntent, parfois très fidèlement celui de la cigarette traditionnelle avec leur tube fin et longiligne.

Les cigarettes électroniques de la deuxième génération sont parfois proposées en kits pour que les débutants puissent facilement commencer à vapoter. Ces derniers se composent déjà du tube de la cigarette, d’un petit flacon d’e-liquide et d’un chargeur.

La 3e génération

Elle est aujourd’hui la plus usitée. Contrairement aux modèles de la seconde génération, ceux de la troisième génération sont dotés de :

  • Une batterie de capacité importante
  • Une cartouche rechargeable
  • Une jointure améliorée

Ils ont également une plus forte imperméabilité. En termes de design, ils ont carrément quitté la forme de la cigarette classique pour se présenter sous forme de dispositif à deux principaux éléments. D’une part, il y a le tube avec l’embout buccal qui reste assez fin et d’autre part, il y a la boîte ou le tube plus imposant, de forme rectangulaire. Sa taille et sa forme peuvent varier d’une marque à l’autre.

Les cigarettes électroniques de la troisième génération peuvent se présenter en :

  • Mod mécanique quand le dispositif est dépourvu d’un circuit électronique, mais pourvu d’un bouton d’allumage
  • Mod électronique lorsqu’il est équipé d’un système de contrôle de l’alimentation électrique

 

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *