Emettre des avis est intéressant mais encore faut-il qu’ils soient vrais !

Par Rodolphe Bertranne le 22 février 2016

La technologie au service de la diffamation et de la propagande

Il y avait un journalisme avant internet et il y a un journalisme après internet. Avant l’évolution de ce qu’est internet à ce jour, les journalistes étaient les seuls à avoir un accès au public par voie de presse. Aujourd’hui, la puissance d’ Internet a permis à tout un chacun de s’exprimer rapidement et publiquement au travers de moyens et de supports tous aussi variés qu’ incontrôlables !


Les blogs fleurissent, les sites personnels sont légion, les forums de discussions animés…Lorsqu’une rumeur ou un propos accusateur tombe, c’est habituellement les entreprises qui sont les premières victimes de ces propagandes. Ce sont ces institutions hautement visées qui ont donc davantage à craindre de ce nouveau moyen de communication toujours plus virulent chaque jour ! Et c’est justement en qualité de victime que se porte l’assureur IAG qui en a fait les frais ces derniers jours, étant au coeur d’une histoire d’ arnaque gestion iag montée de toute pièce comme une stratégie de guerre ou une opération de dénigrement.

Ce que risquent les personnes à l’origine de cette propagande

Iag peut se rassurer, car il existe des moyens juridiques proposés à leurs intentions pour se défendre face à la diffamation et autre dénigrement injustifié et calomnieux ! Pour cela, nous allons remonter en 1881, le 29 juillet précisément avec cette loi sur les infractions par voie de presse. Une loi qui régit la diffamation, qu’elle soit effectuée en ligne ou par voie de presse traditionnelle et qui considère comme diffamation, « toue allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé ».

Mais même si la loi est du côté de ceux qui sont injustement ciblés, lorsque le mal est fait, il est très fastidieux d’estomper la rumeur qui s’étend comme une traînée de poudre sur le NET. Et c’est là que IAG a su répondre intelligemment et efficacement en publiant en ligne un site internet dédié totalement à ce dossier, faisant intervenir judicieusement avis de pro et commentaires de clients satisfaits !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *