En quoi le statut d’auto entrepreneur est-il avantageux ?

Par Arnaud Narivelo le 25 septembre 2018

Le statut d’auto entrepreneur a été créé en 2009, dans le but d’apporter davantage de souplesse au marché du travail français. Il offre un certain nombre d’opportunités à celles et ceux qui souhaitent se lancer dans une auto-entreprise, et n’est soumis qu’à très peu de contraintes légales. Alors, quelles sont ces réglementations, quels sont les atouts d’un tel régime et comment mettre en place une micro-entreprise ? On vous répond dans cet article !

A quelles obligations est soumis le micro-entrepreneur ?

Le statut d’auto entrepreneur est bien moins réglementé que celui auquel est soumis, par exemple, le dirigeant d’une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée). Et ce, qu’il s’agisse de comptabilité ou de gestion de l’entreprise. Des plateformes telles qu’espace-autoentrepreneur.com permettent d’y voir encore plus clair.

Les auto-entrepreneurs ne sont tenus que de mettre à jour un cahier de recettes, ainsi qu’un cahier d’achat s’ils réalisent des dépenses pour le compte de leur activité professionnelle. Ils doivent également conserver toutes les factures et tous les devis pour conserver une trace des transactions avec leur clientèle. Il s’agit donc d’une comptabilité considérablement allégée.

Par ailleurs, le chiffre d’affaires d’une auto-entreprise consacrée aux services est plafonné à 70 000 euros, et celui d’une activité dédiée à le revente de marchandises à 170 000 euros.

De leur côté, les dirigeants d’EURL sont par exemple soumis à la rédaction de statuts juridiques et à l’approvisionnement d’un capital social, même symbolique. Il existe donc une différence majeure entre les deux régimes.

Quels sont les atouts du statut d’auto entrepreneur ?

Il est parfaitement possible de cumuler une fonction publique et un contrat de salarié au sein d’une société du secteur privé. Il y a deux avantages à cela : d’une part, ceux qui le souhaitent peuvent compléter leurs revenus mensuels et tester un projet longuement réfléchi sans risquer de perdre leurs ressources régulières. Pour d’autres, il s’agit tout simplement d’un moyen d’entamer une reconversion professionnelle à son rythme, et en toute simplicité.

Par ailleurs, en termes de fiscalité, ils sont exonérés de TVA. Ils ont notamment la possibilité de choisir entre une déclaration mensuelle ou trimestrielle de leur chiffre d’affaires, ce qui leur permet d’ajuster leurs cotisations en fonction de leurs préférences personnelles.

Concrètement, si ce régime a pu être utilisé à des fins de salariat camouflé, il demeure une réelle opportunité pour de nombreux actifs qui souhaitent créer leur activité professionnelle sans avoir à subir de lourdes contraintes légales. C’est cette souplesse et cette facilité de mise en œuvre qui en fait une solution des plus appréciées par un grand nombre de Français.

Comment créer une auto-entreprise ?

Il est tout aussi simple de bénéficier du statut d’auto entrepreneur que de gérer une auto-entreprise. Concrètement, les auto-entrepreneurs n’ont pas besoin de se déplacer où que ce soit : il leur suffit de remplir un formulaire en ligne où ils renseignent leur identité, leurs coordonnées ainsi que la nature de l’occupation professionnelle qu’ils souhaitent exercer en créant leur micro-entreprise. Vous trouverez plus d’informations sur la création de sociétés en général en vous rendant sur Gataka.fr.

Après cela, ils sont affiliés à un CFE (Centre de Formalité des Entreprises), tel que l’URSSAF, et reçoivent un numéro de SIRET. Dès lors qu’ils sont en possession de ce dernier, ils sont en mesure de facturer leurs produits ou leurs services à leur clientèle.

Et il est tout aussi simple de mettre un terme à une micro-entreprise ! La démarche s’effectue elle aussi entièrement en ligne, offrant une grande facilité d’action aux auto-entrepreneurs souhaitant s’arrêter. C’est pourquoi de nombreux actifs optent pour cette solution, qu’il s’agisse d’une reconversion ou d’un moyen de compléter leurs fins de mois, ils sont capables d’y mettre fin quand ils le souhaitent, sans subir de contraintes trop lourdes.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *