L’encens, rituel universel et millénaire

Par Adrien Faure le 9 mai 2016
encens

Si vous n’êtes pas amateur d’encens, son odeur risque de vous rebuter à première vue (ou première respiration). Néanmoins, n’oublions pas que le fait de brûler de l’encens est une pratique qui existe déjà depuis très longtemps. L’Occident en redécouvre les variétés oubliées ainsi que ses vertus d’apaisement.


Offrande aux dieux

Sur tous les continents, les fumigations d’offrande aux dieux n’ont cessé de croître et de se diversifier. Les hommes d’autrefois, chamans en Asie ou en Amérique, sorciers en Afrique ou prêtres en Egypte, avaient découvert que la fumée issue de la combustion de certains bois pouvait modifier notre perception des choses et nous apaiser. L’apaisement intérieur, qui est le fondement du bien-être, vient étymologiquement du même mot que « santé », de l’indien « shanti » signifiant « paix intérieure ».

Etymologie de la fumée des dieux

Venant du latin « incendere » signifiant brûler, l’encens désigne les bois, plantes et gommes qui dégagent des parfums en se consumant. Mais l’encens véritable correspond aux résines d’arbres de la famille du boswellia, arbre qui ne pousse que dans les régions du Soudan, d’Ethiopie, du Yémen ou de Somalie.

Nos sens en éveil

Lorsque l’on consume de l’encens, les molécules odorantes, situées juste au-dessous du point d’incandescence, sont agitées par la chaleur et diffusées sans brûler. Leur trajet est assez rapide car en arrivant aux fosses nasales, elles déclenchent un signal que le nerf olfactif va directement transmettre au cerveau limbique, siège de nos émotions, ce qui explique leurs effets sur nos sentiments et nos états d’âme.

100% naturel

On trouve encore trop de bambous bon marché, trempés dans des solvants et produits synthétiques. Le véritable encens, est fait à base de bois et de résines. Les encens japonais, au support de poudre d’un bois collant (le tabu), dégagent beaucoup moins de fumée que les pâtes indiennes montées sur des baguettes de bambou.

Le mieux est de trouver la mention « 100% naturel » figurant sur l’emballage et de regarder sa composition. Si vous souhaitez de l’encens de qualité, demandez à un spécialiste. Il existe des boutiques spécialisées dans la vente d’encens en gros par exemple.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *