Pourquoi les enfants ne courent aucun danger avec Sophie la girafe

Par le 15 septembre 2017

L’association UFC Que Choisir a accusé en 2011 le célèbre jouet de premier âge Sophie la girafe de contenir des produits éventuellement cancérigènes. Une substance présente naturellement dans les produits et qui a été estimée inoffensive mais éventuellement capables de présenter un danger pour les enfants si le jouet est utilisé de façon intensive.

La nitrosamine est une substance qu’on retrouve partout dans les produits, comme la bière, le bacon, ou tout ce qui est destiné à être rôti, mais le rapport estime elle peut nuire à la santé des bébés lors de leur jeune.

Sophie la Girafe est-elle toxique ?

Depuis la publication des rapports sur les jouets et essentiellement concernant celui de sophie la girafe toxique, les sentiments sont mitigés de la part de parents. Le jouet est mâchouillé à longueur de journées par les bébés, ce qui inquiète les mamans.

Si à l’heure actuelle les résultats ne révèlent en aucun cas l’existence de produits potentiellement dangereux pour la santé comme le phtalate ou le bisphenol A, l’ampleur médiatique de la révélation suscite des questions et exige des éclaircissements de la part de l’entreprise.

De son côté, l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (Anses) se veut rassurée, Le Professeur Jean-François Narbonne, toxicologue et membre du comité d’experts de l’Anses rassure les consommateurs sur le sujet : «Tout d’abord, il faut savoir que les nitrosamines nous entourent dans la vie de tous les jours. Lorsque l’on mange, certains aliments sont susceptibles, en arrivant dans l’estomac, de provoquer une réaction chimique classique qui libère des nitrosamines».

Quant aux effets nocifs sur l’homme, ils semblent être modérés : « Cette substance est étudiée et réétudiée depuis des années. » Ajoute le Professeur.

La nocivité des composants des jouets

Cette accusation a néanmoins été balayée dans la foulée par Vulli, le fabricant Haut-Savoyard du jouet : «Sophie est fabriquée dans le respect des normes européennes et mondiales, ainsi tous les rapports d’analyse, tous sans exception, attestent de cette conformité et prouvent qu’il n’y a aucun danger pour les utilisateurs.»

De nombreuses mamans estiment également qu’il s’agit d’un jouet non importé et qui respecte l’environnement grâce à la récolte du caoutchouc 100% naturel issu du bois d’hévéa en forêts protégées.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *