Et pourquoi pas devenir traiteur?

Par Adrien Faure le 4 octobre 2016
Et pourquoi pas devenir traiteur?

Vous êtes un grand amateur de cuisine? Peut-être travaillez-vous d’ores et déjà au sein d’un restaurant? Quoi qu’il en soit, l’idée de monter votre activité de traiteur vous titille depuis maintenant quelques temps. Et si le moment de vous lancer était venu? Voyons ensemble ce qu’il est nécessaire de connaître avant de passer le pas en vue de démarrer cette toute nouvelle aventure professionnelle. 

Traiteur: définition


Avant d’avancer plus loin dans le détail, il peut être nécessaire de redéfinir ce que revêt l’appellation « traiteur »: est traiteur celui qui vend des plats qu’il a lui-même préparés. Il peut, éventuellement, également en assurer la livraison. Il convient donc de distinguer l’activité de traiteur de celle de chef à domicile, les deux étant bien souvent amalgamés. En effet, contrairement au premier, le chef à domicile cuisine au sein même de la cuisine de ses hôtes et en effectue le service.

L’activité de traiteur nécessite-t’elle un diplôme?

Quant à savoir si l’activité de traiteur nécessite l’obtention d’un diplôme, la réponse est non. Ni diplôme d’hôtellerie ni tout autre diplôme d’ailleurs n’est requis pour être reconnu comme traiteur. Si c’est un avantage, il en découle cependant un inconvénient: le marché étant accessible à tout le monde, il en devient dès lors très concurrentiel.

Divers points d’attention

Devenir traiteur est donc très aisé. Le rester l’est un peu moins… Voyons quels critères doivent être réunis pour exercer ce métier de manière pérenne :

  • Proposer des prestations annexes: lorsqu’un client fait appel à un traiteur, il privilégie une certaine facilité. Proposer à ce dernier la location de vaisselle, le mettre en relation avec une société effectuant la mise en place, le service, l’animation, le nettoyage ou encore le rangement sont autant de détails pouvant peser dans la balance au moment de faire un choix. Veillez donc à vous diversifier pour durer.
  • Se spécialiser: les mariages représentent une part importante du chiffre d’affaires d’un traiteur. Négliger ce type de marché ne serait donc pas très judicieux…
  • Qualité, fraîcheur, variété et renouvellement: portez une attention toute particulière à la qualité de vos ingrédients, à leur fraîcheur. Pensez à variez vos menus de manière à séduire le plus grand nombre et n’oubliez pas de les renouveller fréquemment en vue de fidéliser votre clientèle.

Comme toute activité indépendante, être traiteur demande du temps, énormément de temps, couplé à un important investissement personnel. Si vous souhaitez vous lancer en tant que traiteur à domicile à Liège ou ailleurs, faites-le uniquement lorsque vous vous sentirez prêt à assumer une telle activité. Bonne chance, et bon vent!

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *