Évitez les douleurs grâce au mobilier de bureau ergonomique !

Par Alexandre Terraillon le 23 février 2015

Tous les jours, les médecins reçoivent des patients souffrant du dos, des lombaires ou encore des poignets. Et bien souvent, cette douleur est due aux positions adoptées par les intéressées lorsqu’ils se trouvent au bureau. Pour lutter contre ces troubles musculo-squelettiques (TMS) qui peuvent devenir particulièrement handicapants, il convient de changer ses habitudes de travail, que ce soit en termes de positions ou de mobilier utilisé. Tout ce qu’il faut savoir pour un environnement de travail ergonomique :

Une position non naturelle

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la position assise durant de longues durées n’est pas bonne pour le corps humain qui s’est adapté durant des milliers d’années à un mode de vie faisant la part belle aux activités physiques. Nos modes de vie actuels forcent beaucoup d’entre nous à adopter durant de longues périodes des positions non naturelles. Pour les personnes utilisant un ordinateur, les poignets sont bien souvent trop tournés vers l’extérieur à cause de l’usage de la souris et du clavier tandis les jambes pliées occasionnent une mauvaise circulation sanguine. La tenue du dos, mais aussi de la tête et de bien d’autres parties du corps sont donc soumis à des pressions inhabituelles et nocives pour la santé. Il est donc important de changer ses mauvaises habitudes afin d’adopter des attitudes ergonomiques !

Varier ses positions, faire de l’exercice, s’étirer

Bien que de nombreux médias reprennent toujours ce même conseil de la position assise bien droite, il est aussi conseillé d’écouter son corps et ne pas hésiter à se « plier » un peu dans tous les sens si on en ressent le besoin. Rester plier dans une mauvaise position durant 1 heure est bien sûr mauvais pour le corps, mais ne le faire que durant 5 minutes permet d’utiliser et d’étirer certaines parties du corps qui restent d’habitude figées. Et comme tous les autres médias le conseillent, il est important de se lever et faire quelques pas régulièrement durant la journée de travail pour s’étirer, utiliser de nouveaux muscles et reposer d’autres qui étaient sollicités jusqu’à présent.

Un bureau informatique adapté

Le mobilier contribue à notre bien-être puisque nous passons la journée à l’utiliser et qu’il influence nos positions de travail. Le bureau doit être suffisamment grand et haut pour ne pas gêner le passage des jambes et offrir un bon positionnement des bras par rapport au buste lorsque l’on utilise l’ordinateur. Pour un confort supplémentaire, certains mobiliers informatiques sont réglables en hauteur et intègrent le fonctionnement de l’outil informatique : écran escamotable ou semi-intégré, gestion des fils électriques, etc. L’idéal est de s’adresser à un professionnel proposant des bureaux sur mesures selon les besoins exprimés par l’entreprise : taille, intégration et protection de l’outil et des fils, etc.

Une chaise de bureau ergonomique

Comme pour le bureau, plus il y a de réglages et mieux c’est pour le corps. L’essentiel est de pouvoir varier ses réglages quand on en ressent le besoin. Les accoudoirs sont aussi conseillés pour adopter une bonne posture. Attention toutefois à ne pas les choisir trop longs pour qu’ils ne vous empêchent pas d’approcher à une distance confortable du bureau.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *