Que faire pour devenir maître de cérémonie funéraire ?

Par Yasmine Lacroix le 21 février 2018

Pour devenir maître de cérémonie funéraire, il faut avoir une qualification et détenir un certificat qui valide l’aptitude à exercer le métier. Il ne s’agit pas d’un métier que tout le monde peut exercer. Il existe des écoles de formations spécifiques qui forment à la profession, mais ces dernières exigent également un profil avant d’accepter l’adhésion. Plus de détails à ce sujet.

La formation obligatoire

Pour exercer le métier de maître de cérémonie funéraire, il faut avoir suivi une formation au sein d’un établissement agréé. Parmi les plus connues des écoles de formation se retrouve l’EFFA, une école qui a formé les meilleurs maîtres de cérémonie funéraire comme Ariane Douguet. La formation dispensée se divise en deux volets bien distincts à savoir la formation théorique et l’évaluation pratique.  La partie théorique comprend plusieurs matières notamment l’hygiène, la législation, la sécurité, les pratiques et rites funéraires, la psychologie du deuil ou encore la conception et l’animation d’une cérémonie. Ce volet s’étale sur un volume horaire de 70h qui sont réparties sur un ou deux mois selon l’établissement choisi.

Après le volet théorique se déroule la partie pratique qui s’étale également sur 70h. Cette formation pratique se déroule au sein d’une régie, d’une entreprise ou d’une association habilitée. Au terme de la formation, les étudiants passent un examen et  les méritants obtiennent un certificat qui sera leur laissez-passer pour le monde du travail. Outre l’EFFA, d’autres écoles comme le CNFPT, le IFFPF ou encore le Ceficem sont également recommandées.

Les prérequis

Tous les profils ne sont pas forcément acceptés par les écoles de formation en maître de cérémonie funéraire. Ces établissements ont des critères précis et ce sont généralement les titulaires d’un CAP du secteur du commerce ou du transport, d’un bac pro commerce, d’un bac pro vente ou encore d’un bac pro services qui sont admis. Ces formations orientées communications et marketing se rapprochent du profil d’un maître de cérémonie funéraire d’où cette exigence. Bien entendu, on peut également rencontrer des écoles qui acceptent d’autres profils, mais qui exigent un examen de di niveau avant.

Les qualités nécessaires

Pour devenir maître de cérémonie funéraire, les diplômes ne suffisent pas. Il faut avoir certaines qualités étant donné qu’il s’agit d’un métier très dynamique. Celui ou celle qui veut exercer cette profession doit avoir  une certaine aisance en public. Le sens de la communication et l’éloquence sont également de rigueur, car le professionnel est souvent amené  à s’exprimer en public. La rigueur et le dynamisme s’imposent également, car le déroulement des obsèques requiert un bon respect du timing. Besoin d’un maitre de cérémonie funéraire, visitez ce site.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *