Gros plan sur les conditions d’éligibilité au programme d’isolation 1 euro

Par le 16 mai 2019
isolation 1 euro

Il existe plusieurs méthodes pour améliorer l’isolation de la maison. Mais le financement des travaux de rénovation pose parfois problème. Heureusement que l’État a mis en place un programme d’accompagnement certificats d’économie d’énergie (CEE). Il permet aux contribuables concernés d’effectuer des travaux d’isolation sans se ruiner. Le point dans cet article.

Le programme d’isolation à 1 euro : qui peut en bénéficier ?

Inutile de rappeler que l’isolation thermique de la maison permet d’alléger sa facture de chauffage. Mais les coûts des travaux sont parfois élevés. Et certaines personnes préfèrent abandonner un projet de rénovation, faute d’argent. Quoi qu’il en soit, il est possible de concrétiser son rêve sans avoir à dépenser une grosse somme d’argent. Pour cela, il faut être éligible au programme d’isolation à 1 €. En général, les foyers en situation de précarité énergétique devraient tous bénéficier de cette aide de l’État. Mais les conditions d’isolation 1 € sont très strictes et doivent être respectées.

Il faut être propriétaire (ou locataire) d’une résidence individuelle de plus de 2 ans pour espérer bénéficier du programme d’isolation à 1 €. Mais la résidence du contribuable doit être située dans la zone climatique (H1 ou H2) couverte par le dispositif. Le système de chauffage doit également être considéré comme polluant. En clair, les foyers utilisant du gaz, du bois, du fioul, du GPL ou autres combustibles sont éligibles au programme. Mais le revenu fiscal de référence du ménage doit être inférieur aux plafonds fixés dans le barème établi par l’Anah (Agence Nationale pour l’Habitat).

Est-il possible de tester son éligibilité au programme d’isolation 1 € ?

La réponse est oui, car il existe des sites dédiés à cet effet. Il suffit d’indiquer sa région et de préciser le nombre de personnes constituant le foyer fiscal (taille du foyer). Il convient bien sûr de préciser le revenu fiscal de référence du ménage. Le bénéficiaire devra ensuite fournir des informations le concernant (prénom, nom, adresse électronique et numéro de téléphone). S’il remplit les conditions définies par les articles 14 et 17 de la loi POPE (n ° 2005-78), il n’aura qu’à payer 1 euro pour réaliser des travaux de rénovation. Les fournisseurs d’énergie (Distributeurs de carburant, de fioul, d’électricité, etc.) s’occuperont du reste.

Il convient d’ajouter que l’Anah met à jour les plafonds des revenus des foyers éligibles à l’isolation 1 € chaque année. Les contribuables concernés devront donc suivre les dernières actualités pour connaître les changements appliqués. Selon l’enquête menée par l’Anah, 2 Français sur 3 sont éligibles à ce programme pour l’année 2019. Ils sont donc de plus en plus nombreux à en bénéficier.

Grâce à cette subvention de l’État, ils pourront réaliser des travaux d’isolation des combles perdus, rampants, garage, cave ou pignons. L’objectif est d’éviter les ponts thermiques de l’habitation afin de réduire les déperditions énergétiques dans le foyer

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *