Guide pratique pour débuter dans l’investissement en Pinel

Par Sabrina Joly le 4 septembre 2018
Guide pratique pour débuter dans l'investissement en Pinel

La loi Pinel est une disposition du code général des impôts. C’est une des solutions proposées par le gouvernement pour soutenir les particuliers qui se lance dans l’immobilier locatif. Cette législation offre une multitude de privilèges, dont la chance d’alléger leur imposition.

Toutefois, recourir à ce type de placement comporte quelques risques que les investisseurs inexpérimentés ignorent. Si vous faites partie de ces personnes, voici un résumé des points à retenir pour éviter de transformer votre projet en cauchemar.

Choisir la ville propice pour investir

Sélectionner avec minutie la ville où investir est la chose la plus importante que vous devez faire lorsque vous recourez au dispositif Pinel. Il faut savoir que l’emplacement du logement touche de nombreux points essentiels. D’un côté, il affecte l’éligibilité de la résidence à la loi mise en place par Sylvia Pinel.

Effectivement, cette législation ne s’applique que dans certaines parties du territoire français à savoir Paris et 29 communes environnantes ; le Genevois français et les agglomérations de la Côte d’Azur ainsi que de l’Île-de-France et enfin, les DOM-TOM (départements et territoires d’outre-mer), la grande couronne parisienne, les localités où les loyers sont élevés et les villes comptant plus de 250 000 habitants.

D’un autre côté, la zone géographique de la propriété impacte considérablement son attractivité. Plus une métropole est dynamique et développée, plus elle attire des locataires potentiels

Pour parvenir à déterminer la ville idéale pour investir, il faut que vous vous informiez sur la croissance et le potentiel économiques de la localité qui vous intéresse.

Bien sélectionner le logement à acquérir

Après avoir défini la métropole parfaite pour investir avec le dispositif Pinel, vous pouvez enfin partir à la recherche de la résidence à mettre en location. Toutefois, il faut que vous gardiez en tête que le type de bien que vous allez avoir doit répondre à plusieurs attentes.

En premier lieu, la propriété doit correspondre aux exigences de la législation. Ainsi, la résidence est tenue d’être neuve et acquise avant la fin de l’année 2021. De plus, elle devra suivre les normes thermiques et énergétiques en vigueur. En second lieu, le bien est obligé d’être conforme aux besoins des locataires potentiels. En effet, acquérir un studio dans une localité où les habitants recherchent des T3 est un mauvais investissement.

Pour information, le mieux est d’avoir un logement parfaitement situé, c’est-à-dire à proximité des services (transport, marché, écoles…) avec un bon cadre de vie. En outre, le prix d’achat de la résidence ne doit pas dépasser un plafond fixé par le dispositif Pinel.

Proposer un loyer attractif

Une fois que vous avez déniché le logement adéquat, il faut que vous fixiez un loyer pour vos futurs locataires. En investissant en Pinel, vous devez savoir que les loyers sont soumis à un seuil imposé par le gouvernement. Ainsi, pour proposer un loyer intéressant, vous devez vous informer sur les plafonds de la législation et les tarifs du marché locatif.

Louer en respectant les règles

En mettant en location un bien avec la loi Pinel, vous êtes contraint de respecter des règles de locations. Tout d’abord, votre logement devra être loué à titre d’habitation principale du locataire pour 6 ans minimum. Ensuite, il faut que la résidence soit non meublée. Pour terminer, vous devez respecter les plafonds des revenus des locataires.

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *