Hausse continue des constructions en bois en France

Par le 26 juin 2015
ossature-bois-hannut

C’est une excellente nouvelle pour la filière du bois en France: le nombre de constructions réalisées à base du bois est en constante augmentation depuis quelques années. En l’espace de 10 ans, les constructions de ce type ont triplé, preuve que les Français font davantage confiance à l’ossature bois.


C’est bien connu: les maisons à ossature bois offrent de nombreux avantages à leurs habitants, que ce soit au niveau du confort quotidien, de l’efficacité énergétique ou encore de la mise en oeuvre de la construction. Cependant, les constructeurs de maisons à ossature bois doivent encore régulièrement lutter contre les idées fausses qui font reculer de nombreux candidats bâtisseurs.

Parmi les idées fausses qu’il faut régulièrement combattre:

Un maison en bois est moins résistante: Faux

Le bois est connu pour présenter des performances mécaniques très élevées et aucun expert ne contredira le fait que, à poids égal, le bois est à la fois plus résistant que l’acier et que le béton armé.

Le bois est également un matériau qui transmet la chaleur moins vite que le béton et l’acier. Conséquence: un poutre gardera plus longtemps sa résistance mécanique et sa capacité portante lors d’un incendie ou d’un effondrement par exemple.

La maison en bois coûte plus cher: Faux

Grâce à la technique de l’ossature bois, la maison en bois s’est largement démocratisée ces dernières années. S’il y a certainement un surcoût réel par rapport à une construction traditionnelle (entre 5 et 10%), l’utilisation du bois permettra de réaliser des économies sur les fondations grâce à sa légèreté.

La construction en bois est également plus rapide, ce qui pourra être intéressant du point de vue des coûts financiers (en cas de location durant la construction par exemple).

Les constructions à ossature bois contribuent à la déforestation – Faux

On ne le souligne pas assez souvent mais les forêts européennes (et notamment françaises) se portent extrêmement bien depuis de nombreuses années. La majorité du bois utilisé concerne des arbres arrivés à maturité qui captent moins de CO2 que les arbres en pleine croissance et d’autres sont replantés en même temps afin de contribuer à la gestion de ressources renouvelables.

A l’heure actuelle, le pourcentage de construction en bois en France flirte avec les 10%. Un score qui augmente petit à petit mais qui se trouve encore loin du pourcentage allemand (30%) ou des pays scandinaves (60%). Envie de vous lancer dans une telle construction ? Renseignez-vous chez Maisons Patze, spécialiste de la construction à ossature bois.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *