Insonoriser une maison avec des panneaux acoustiques

Par Sabrina Joly le 7 mai 2019

Si vous vivez en pleine ville, il y a de fortes chances que vous soyez habitué à l’agitation des rues et au bruit. Mais le confort acoustiqueest très important, et certaines situations nécessitent des dispositifs d’insonorisation pour assurer le bien-être au quotidien. L’utilisation d’un panneau acoustique pour permettre de réduire le bruit et de bénéficier d’un meilleur confort acoustique est de ce fait indispensable.

Comprendre le problème

En ce qui concerne la pollution sonore; il est possible de minimiser le bruit en obstruant le passage par lequel il s’infiltre. Il faut savoir que le bruit peut se frayer un chemin à travers les fissures et peut être transmis de deux manières. Déterminer comment les sons sont transmis est crucial pour décider des dispositifs à appliquer. Le bruit aérien  peut être haute ou basse fréquence. Le bruit de structure ou d’impact est généralement basse fréquence. Les exemples les plus concrets incluent les vibrations des systèmes mécaniques de votre bâtiment, un animal domestique ou un enfant qui court dans l’appartement du dessus. En fonction de l’origine du bruit, l’utilisation d’un panneau acoustique peut être la meilleure solution d’insonorisation à adopter.

Un plan d’attaque

Une fois que vous avez découvert la source du bruit (et il peut s’agir d’une combinaison de bruit aérien et de bruit d’impact), vous pouvez choisir les types de solutions à utiliser. Les bruits aériens sont généralement atténués en ajoutant des couches de matériaux denses mais souples à la surface en question. Les bruits d’impact ou de structure nécessitent généralement le recours à un professionnel pour minimiser les connexions entre les points de transmission, généralement en ajoutant des espaces vides dans la structure de la maison.Visiter le site d’Objectif Silence pour en savoir plus

Assurez-vous que votre maison soit hermétique

Le niveau d’étanchéité à l’air peut résoudre vos problèmes de bruit. Sur les fenêtres, envisagez de poser des panneaux à double ou à triple vitrage, ainsi que des coupe-froid et du calfeutrage; pour remplir les espaces à travers lesquels le son peut circuler. Pour les portes, il est préférable d’utiliser un panneau acoustique, et des joints acoustiques peuvent être appliqués sur le seuil et autour du périmètre de la porte pour combler les lacunes. Assurez-vous que tout soit bien fermé et scellé. Un petit espace peut amplifier le bruit de manière exponentielle.

Déconnecter la couche de cloison sèche de la charpente est le meilleur moyen de réduire les bruits de choc et de réduire la transmission des bruits aériens. Pour ce faire, suspendez les murs, les plafonds et les planchers par diverses méthodes. La solution la plus pratique consiste à ajouter des canaux résilients; essentiellement des canaux métalliques séparant les cloisons sèches des poteaux afin de réduire le nombre de points de connectivité. Vous pouvez également utiliser des cloisons sèches spécialement conçues ou des panneaux acoustiques.

 

Ajouter plus de matériaux isolants et absorbants

Les matériaux légers et poreux sont les meilleurs dispositifs pour absorber le bruit; et ils peuvent être appliqués aussi bien à la surface des cloisons sèches qu’à l’intérieur. Souvent, l’argile ou le métal sont mélangés au vinyle pour créer plus de poids dans ces barrières acoustiques. Des couches supplémentaires de cloisons sèches peuvent également être utiles; tout comme l’élargissement de l’espacement entre les poteaux ou l’utilisation de métaux plutôt que le bois.

En ce qui concerne l’isolation, les matériaux fibreux sont les meilleurs, car ils offrent le meilleur aspect de l’air emprisonné. Les nouvelles constructions sont généralement équipées de dalles de béton entre les planchers, ce qui est un excellent amortisseur de bruit. Mais même sans dalles de béton, il existe des moyens moins compliqués d’ajouter des couches pour absorber le son. Vous pouvez ajouter des systèmes de dalles de plafond acoustiques ou des panneaux acoustiques aux surfaces de la pièce. Superposer des matériaux souples, tels que des tapisseries sur les murs, des tapis épais et des rideaux; des meubles rembourrés et même des plantes luxuriantes contribuera à réduire les échos de bruit.

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *