Investir dans l’immobilier avec la loi de défiscalisation Pinel

Par Jose Daphinel le 28 décembre 2018

 

La loi Pinel est une nouvelle loi de défiscalisation, mise en place pour relancer la valeur de l’investissement immobilier pour les particuliers. Substituant la loi Duflot, elle a été mise en vigueur depuis le 1er septembre 2014 et offre tout un lot d’avantages pour les contribuables français souhaitant s’investir dans l’immobilier locatif.

 

La loi Pinel en 2019

 

Si vous voulez payer des impôts limités et vous constituer un patrimoine immobilier à la même occasion, la meilleure des solutions serait d’opter pour la loi Pinel. Cette loi de défiscalisation permet de déduire des avantages fiscaux jusqu’à 21 % de la valeur du prix d’acquisition du bien immobilier. En 2019, elle risque encore de faire monter les enjeux de l’investissement en immobilier locatif en France.

 

Les avantages fiscaux de la loi Pinel

 

Par le biais du dispositif Pinel, le gouvernement souhaite encourager les particuliers à investir dans un secteur en crise pour augmenter les offres locatives présentes sur le marché. En effet, l’investisseur pourra déduire une somme à 21 % de la valeur de son investissement sur ses impôts. Les anciennes lois Scellier et Duflot ne permettaient qu’une déduction à 13 et 18 %.

Pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi Pinel, vous devez investir dans l’immobilier neuf qui répond aux normes écologiques imposées sur les bâtiments pour une durée de 6,9 ou 12 ans. Sachez que les 21 % de réduction ne vous seront accordés que pour un investissement sur 12 ans. Sur 9 ans, ce pourcentage est réduit à 18 % et sur 6 ans, il est réduit à 12 %.

 

Les conditions particulières à respecter pour bénéficier du dispositif Pinel

 

Pour être bénéficiaire des avantages que présente le dispositif Pinel, l’investisseur se doit de respecter plusieurs conditions. Concernant les caractéristiques du logement, il devra être neuf ou rénové, être bénéficiaire du RT 2012 ou de la BBC 2015, être déjà en cours de construction et être loué dans au plus tard 1 an après son acquisition. Il devra aussi être non meublé et respecté le plafond mis en place par la loi Pinel concernant les loyers.

En ce qui concerne les conditions du point de vue financier, l’investissement ne devra pas dépasser une somme de 5500 € au mètre carré et 300 000 € (somme conséquente pour deux logements par an). Conformément aux dires de la loi Pinel, la réduction d’impôt est plafonnée à 10 000 €. Les sommes excédantes sont reportables à l’année suivante.

Sur http://www.defiscenligne.fr/, vous pouvez consulter d’autres informations utiles sur d’autres moyens de défiscalisation efficace.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *