ISIflow, le nec plus ultra en matière de traitement d’images post numérisation

Par Dominique Schnneider le 22 janvier 2018

Colorimétrie, capteur ccd, ppm, histogramme, ppp ou encore monochrome, ces mots semblent inconnus, mais ils font partie du lexique des retouches d’images. On connait tous les classiques, Paint qu’on trouve sous Microsoft Windows, ou encore Gimp, mais il existe des applications beaucoup plus performantes et plus complètes dans le domaine. C’est le cas de l’application ISIflow.

La numérisation des images

Des logiciels pour procéder à des retouches d’images existent en pagaille. Ils permettent de procéder, entre autres, au recadrage et à la correction de vos images provenant d’un appareil photo numérique Canon Mark ii ou d’un Nikon Coolpix, par exemple. Il est aussi possible de traiter une capture d’écran tirée d’une vidéo et d’avoir un résultat proche de la perfection.

Retoucher des photos imprimées sur papier glacé et même les négatifs est aussi faisable. Il suffit de scanner les photos en question. Un scanner professionnel n’est pas toujours nécessaire, bien qu’il donne évidemment un meilleur résultat. Selon les besoins, on peut opter pour un scanner canon, un scanner d’Epson, un mini-scanner, un scanner portable ou un scanner à défilement pour numériser une photo en petit, moyen ou grand format. Il sera ensuite possible de commencer à la recadrer, à modifier la balance des blancs ou à ajouter certains éléments pour obtenir le résultat souhaité.

Le module OCR

OCR, Optical Character Recognition, ou reconnaissance optique de caractères, est l’un des modules intégré dans l’application et l’un de ses points forts. Cette option permet d’analyser les images numérisées et de procéder à la détection des textes dactylographiées ou imprimées pour les convertir en un fichier texte. On notera également la possibilité de procéder à un traitement par lots de documents. L’avantage de cette option est de ne pas avoir à recommencer la même opération, mais de garder les mêmes paramètres, pour ensuite les appliquer automatiquement aux autres images. Un véritable gain de temps.

Le vidéocodage

Il peut arriver que quelques éléments ne soient pas reconnus, pas à cause du numériseur ou de l’application, mais simplement parce que certains textes sont trop flous, par exemple. Avec le module vidéocodage intégré dans ISIflow, il sera possible de faire la saisie des données manquantes tout en visionnant toute l’imagerie, et ce, grâce au traitement par lot. L’application offre également la possibilité d’utiliser en même temps l’OCR et le vidéocodage.

Une application personnalisable

Si l’OCR et le vidéocodage sont des fonctions qu’il est possible de retrouver dans d’autres applications, l’une des plus grandes forces d’ISIflow est d’être une application personnalisable. Il est en effet possible de garder certains paramètres spécifiques, selon l’utilisateur ainsi que ses besoins. Il est aussi possible de faire évoluer soi-même l’application en y intégrant de nouvelles fonctionnalités. Ce point est surtout intéressant pour les plus calés en informatique, puisqu’il faudra savoir créer des librairies en DLL. Enfin, il est aussi bon de savoir que comme Active Pixels et Luminance Hdr, et, contrairement aux logiciels Adobe Photoshop, ISIflow est gratuite.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *