La domotique, oui, mais pas n’importe comment !

Par Camille Lafranger le 4 juin 2019

Il en va ainsi de toutes les modes, quel que soit le domaine concerné : on s’emballe toujours vite, et certains ne voient plus qu’à travers leurs nouveaux « jouets » très rapidement, en oubliant parfois complètement de prendre du recul. On le constate chaque jour avec les utilisateurs de smartphones, qui seraient prêts à demander tout et n’importe quoi à leur machine, et qui ne feraient plus aucun effort pour performer eux-mêmes. Or quel que soit le secteur d’activité, il faut prendre le temps de regarder ce qui se fait, de réaliser des tests, de jauger quels sont les meilleurs produits, avant de se lancer tête baissée dans l’aventure de la technologie.

La domotique : bien faire ses choix

Lorsque l’on est installateur de domotique aujourd’hui, on a du choix. Les marques les plus dynamiques dans le développement de solutions en la matière ont en effet déjà, pour certaines, sorti plusieurs générations de produits et de logiciels. Il faut donc être en mesure de les connaître, afin de savoir laquelle s’adaptera le mieux à un besoin émanant d’un client, plutôt que de le proposer celle qui est à la mode parce que l’entreprise qui l’a développée a mené une grande campagne de publicité, mais qui n’a pas encore fait ses preuves. On doit être en mesure de concevoir un bâtiment intelligent en étant sûr d’offrir le meilleur de la domotique.

Prendre en compte les retours des clients

Un client satisfait est le meilleur des ambassadeurs sur un marché donné et celui de la domotique ne fait pas exception à cette règle. Mais pour qu’un client soit pleinement content de sa maison intelligente, il est important d’écouter ses retours, de les prendre en compte et, le cas échéant, de rectifier ce qui ne lui plaît pas, en modifiant l’installation que l’on a réalisée pour qu’elle corresponde mieux à ses attentes.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *