Le bilan thermique : est-il nécessaire ?

Par le 13 août 2018
isolation thermique de la maison

L’isolation est la meilleure solution pour assurer une habitation saine et économe en énergie. Elle permet également de réguler la température intérieure tout en réduisant les déperditions.

Pourquoi bien isoler sa maison ?

Encore aujourd’hui, beaucoup de personnes sous-estiment l’importance d’une maison parfaitement isolée. Pourtant, une isolation bien adaptée à votre logement, ce sont des économies d’énergie considérables. Pour 1 euro investi, vous pouvez économiser jusqu’à 7 euros sur votre facture. Lorsqu’une habitation est mal isolée, la chaleur s’échappe par le toit (30 %), les murs (25 %) et les ponts thermiques (5 %).

L’hiver devient alors plus froid et l’été plus chaud. Dans le cadre de construction ou de rénovation, entreprendre des travaux d’isolation permet d’optimiser le confort et la valeur de votre maison. Cette opération limite les déperditions thermiques vers l’extérieur en hiver et préserve la chaleur produite par l’installation de chauffage. À l’inverse, en été, elle réduit les apports extérieurs pour maintenir une température agréable et fraîche à l’intérieur.

Faire un bilan thermique

Avant de vous lancer dans un projet d’isolation, il est indispensable de faire une analyse complète et pointue de votre habitation. Pour cela, il est recommandé de réaliser un bilan thermique permettant de définir l’énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir les pièces. Bien que facultatif, cet examen in situ est à préconiser, puisqu’il permet de déterminer les failles de votre maison, ainsi que les performances de vos installations. Cela dit, le bilan thermique permet d’acquérir tous les renseignements utiles pour faire le bon choix (travaux et matériaux).

Les différentes techniques d’isolation

L’isolation thermique par l’intérieur ou ITI

Cette technique est très utilisée en France pour les nombreuses qualités qu’elle procure. Très simple, elle consiste à placer l’isolant entre l’intérieur de l’habitation et le mur extérieur. Entièrement éligible aux subventions en vigueur, l’ITI permet de réchauffer très rapidement votre logement.

L’isolation thermique par l’extérieur ou ITE

Au cours de travaux d’ITE, on place l’isolant entre les parois murales et l’extérieur. Cette technique permet de résoudre les problèmes de ponts thermiques sans pour autant réduire la surface habitable. Elle présente une meilleure résistance à l’eau, ce qui minimise considérablement les risques de moisissures sur les murs.

L’isolation répartie

Cette méthode fait partie intégrante de la structure porteuse d’un logement. On peut en distinguer deux catégories : l’isolation monomur et l’isolation répartie en ossature bois ou métallique.

Isolation : une action environnementale offrant des subventions

Entièrement reconnue par l’État, cette action environnementale vous propose des aides et des subventions financières non négligeables. L’ANAH octroie des aides aux propriétaires qui entreprennent des travaux visant l’optimisation du confort et de l’isolation de leurs habitations pour réduire leurs dépenses en énergie. En fonction de votre projet d’isolation, vous pouvez également bénéficier de crédit d’impôt et de baisse de la TVA.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *