Le Coup de Pouce Chauffage : un avantage pour les copropriétaires

Par Bernard Billot-Lefebvre le 1 août 2020
coup de pouce chauffage

Ce que l’on appelle le « Coup de Pouce Chauffage » est un dispositif mis en place par l’État permettant d’encourager les particuliers par le biais d’une aide financière à financer des installations de chauffage plus écologiques, mais aussi des dispositifs d’isolation. Ce fameux coup de pouce s’adresse également aux copropriétaires qui vont ainsi pouvoir procéder à des rénovations plus économiques et écologiques au sein de leur copropriété.

Comprendre le « Coup de Pouce Chauffage »

Mis en place au début de l’année 2019, le « Coup de Pouce Chauffage » est une aide proposée par le ministère de la transition écologique et solidaire visant à aider les particuliers à financer l’installation d’équipements de chauffage et d’isolation plus économiques et écologiques. En effet, l’objectif est d’aider les particuliers à sortir des énergies fossiles et à mieux isoler leur logement pour réduire leur consommation énergétique et donc voir le montant de leur facture baisser. Le « Coup de pouce Chauffage » est mis en place jusqu’au 31 décembre 2021 et va donc permettre aux particuliers de réaliser des travaux d’isolation comme par exemple l’isolation des combles et de la toiture ou encore l’isolation d’un plancher bas. En ce qui concerne les installations dédiées au chauffage, il sera par exemple possible d’opter pour l’installation d’ un insert à granulés, d’une chaudière au gaz THPE, d’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau et bien d’autres. En fonction de l’équipement choisit et des revenus du ménage, une prime de l’Etat sera donc attribuée ce qui permettra de faciliter le financement des travaux (plus d’informations sur les aides proposées par l’Etat en matière de rénovation sur le blog Nidouillet).

chauffage copropriétés

Un coup de pouce pour les copropriétés

Les copropriétés sont également en mesure de bénéficier d’un coup de pouce qui leur est dédié. En effet, l’arrêté du 25 mars 2020 annonçait la création d’un coup de pouce dédié aux copropriétés et aux bâtiments résidentiels collectifs. Cette aide financière dédiée à la réalisation des travaux s’adresse donc aux copropriétés composées à au moins 75% de logements. Les copropriétaires devront donc se mettre d’accord sur les travaux à réaliser et confier leur réalisation à un professionnel RGE. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, 59% des logements en copropriété ont été construits en 1975. Malgré les travaux qui auraient pu être réalisés par les propriétaires de façon indépendante, il y a donc fort à parier qu’un grand nombre de ces logements pourraient bénéficier de quelques améliorations au niveau énergétique.

Pour pouvoir bénéficier du « Coup de Pouce Chauffage », les copropriétés doivent néanmoins remplir certaines conditions. La conversion devra être effectuée vers le raccordement à un réseau de chaleur ou il faudra procéder à l’installation d’équipements de production de chaleur utilisant au moins 40% d’énergie renouvelable ou de récupération pour bénéficier de 400€ par MWh économisé. La baisse de la consommation énergétique devra être d’au moins 55% ou d’au moins 45% si un raccordement à un réseau de chaleur a été effectué. Le montant de la prime sera alors de 500€ par MWh économisé. Si un raccordement à un réseau de chaleur ne peut pas être mis en place, le gestionnaire du réseau de chaleur devra justifier « de l’impossibilité technique ou économique du raccordement ». Les travaux devront débuter avant le 31 décembre 2021 et se terminer avant le 31 décembre 2024.

Dans la mesure où la copropriété réussirait à remplir toutes les conditions requises, elle va non seulement pouvoir bénéficier des aides proposées par le « Coup de Pouce Chauffage », mais aussi, à terme réaliser des économies de chauffage. Il s’agit donc d’un dispositif intéressant pour les copropriétés souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétiques, mais la prise de décision pourra être quelque peu complexe.

Pourquoi les copropriétés rencontrent-elles des difficultés pour obtenir ces aides ?

Si les copropriétés ont parfois du mal à profiter des aides comme le « Coup de Pouce Chauffage », ce n’est pas tant parce qu’il est difficile de respecter les différents critères imposés, mais plutôt parce qu’il est difficile de prendre des décisions et de respecter les délais. En effet, le fonctionnement de la copropriété rend plus complexes la prise de décision et la mise en place de projet. Il est nécessaire d’obtenir l’aval de la majorité ou parfois de l’ensemble de la copropriété pour mettre en place les travaux qui s’imposent et les discussions peuvent parfois durer de longs mois. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, il faudrait compter entre 4 et 6 ans pour qu’une copropriété puisse réaliser des travaux. Étant donné que les travaux doivent être commencés avant le 31 décembre 2021, les délais peuvent donc être courts pour certaines copropriétés. C’est donc lors des Assemblées Générales qu’il faudra faire en sorte que les choses avancent si les copropriétés souhaitent bénéficier du « Coup de Pouce Chauffage ».

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *