Les conseils essentiels pour ouvrir un compte bancaire offshore

Par Sabrina Joly le 14 juin 2019

Au moment de créer une société offshore, vous devez également ouvrir un compte dans une banque offshore. De cette façon, vous allez pouvoir transiter les revenus associés à la société directement sur ce compte offshore.

Pour choisir la banque offshore et pour créer le compte, il est impératif de prendre en compte certains aspects que nous vous proposons de découvrir à travers cet article.

Le choix de la destination offshore

Pour ouvrir un compte bancaire offshore, vous devez choisir une destination qui regroupe plusieurs aspects.

Premièrement, optez de préférence pour un pays jouissant d’une forte stabilité économique afin de minimiser les risques liés à une économie qui ne serait pas assez solide.

De même, ce pays doit aussi être stable d’un point de vue politique. Évitez les pays où le risque de crise politique est élevé.

Cette stabilité doit également se retrouver au niveau de la juridiction et de l’administration du pays. Il ne faudrait pas que du jour au lendemain votre anonymat soit destitué.

Bien sûr, le pays ne doit pas avoir signé des accords spécifiques avec la France, l’obligeant à révéler l’identité des personnes y ayant ouvert un compte offshore. Évitez également les pays dont la réputation est synonyme de « paradis fiscaux ».

Le choix de l’établissement bancaire

Là aussi il est important de choisir une banque offshore qui réponde à vos attentes et plus particulièrement en matière d’anonymat et de secret bancaire. Pour effectuer ce choix, fiez-vous à la réputation de la banque et à ses antécédents.

Il n’est pas obligatoire de choisir une banque qui soit située dans le même pays que la société offshore, même si cela peut présenter des avantages supplémentaires en matière d’anonymat.

Prendre en compte le coût d’un compte bancaire offshore

On trouve quelques solutions à moins de 500, mais en règle générale il faut plutôt prévoir entre 1000et 2000 pour l’ouverture d’un compte bancaire offshore.

À ce coût s’ajoutent des frais annuels qui varient selon les destinations, les établissements bancaires et votre profil.

Passer par un prestataire

Les démarches pour ouvrir un compte bancaire offshore peuvent se révéler compliquées, plus que pour la création d’une société offshore.

Il est préférable de passer par un prestataire spécialisé dans ce type de service. Certes, l’addition sera plus élevée, mais le prestataire se chargera des démarches compliquées et saura vous représenter auprès de la banque offshore.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *