Les Editions vérone une maison d’éditions de qualité – Ce n’est pas de l’arnaque

Par Rodolphe Bertranne le 16 septembre 2015
arnaque editions vérone

L’arnaque serait-elle du côté de ceux qui la prône ?!

Je prend le clavier comme d’autres prendraient la plume pour signifier mon désarroi en réaction à ce qu’il m’a été donné de lire au sujet de l’éditeur qui m’a donné ma chance, moi, jeune auteur complètement anonyme dont je tairai ici le nom sans quoi on me taxerait d’auto-promotion !
Mon éditeur : Editions Vérone.
J’entend déjà ceux qui diront que je suis en train de cirer des pompes pour assurer mon deuxième bouquin !
A ceux là je dis d’arrêter de perdre le temps en regardant chez le voisin et d’aller brûler un cierge sur l’autel de la bonne-foi, de l’humilité et surtout du talent !
Car oui, faire d’arnaque editions vérone votre leitmotiv et votre cheval de bataille de petits écrivains ratés est fangeux, frelaté et fallacieux !


Ouf çà va mieux en le disant !

J’ai toujours écris !
Comme beaucoup, j’ai déjà eu des velléités de « faire quelque chose » de mes écriture sauf que jamais rien ni personne ne m’y a jamais encouragé : c’est pas la tradition familiale…
Non pas qu’aucun agriculteur n’écrive, ce serait faux et totalement réducteur mais j’avoue que personne autour de moi ne s’est jamais soucié de savoir si j’étais le prochain lauréat du Renaudot ! Moi non plus d’ailleurs !
Par contre être publié et, même mieux, être lu, çà je ne me l’interdis pas…
Ce serait du plus bel effet sur ma fierté !
C’est donc dans cette optique que j’ai contacté les éditions Vérone !
Premier envoi de mon manuscrit : Oups ! Pas bon et on me le dit !
Deuxième envoi : mieux !
Comment ? Un intérêt ?
Quelqu’un, pas une lettre-type, prend le temps de me dire en quoi c’est mieux – preuve de lecture – mais surtout me dit en quoi il reste à faire…
Troisième envoi : c’est bon ! On publie…
Et depuis, tout se passe comme énoncé dans le contrat, qu’en bon terrien j’avais pris le temps de (re)lire !
Alors franchement, je ne vois pas où est l’arnaque ?
Comme on dit chez moi, c’est la poule qui chante qui a fait l’oeuf…

2 Commentaires

  1. Erwan

    26 novembre 2018 at 15 h 36 min

    Bonjour Jean-Luc, Je suis ravi de lire votre commentaire. Il prend le contre-pied de nombres de propos tous plus discréditant les un que les autres sur cette maison d’édition. Je m’apprête à boucler et donner le BAT à tirer pour un recueil de poèmes. Vos mots me rassurent et quoiqu’il en soit, je suis comme vous, je me fais un cadeau … Conscient du fait que seulement quelques unités de mon modeste objet seront vendues. Cordialement, Erwan.

  2. Lys Jean-Luc

    12 octobre 2017 at 18 h 08 min

    Bonjour à vous lecteurs de ce commentaire.
    Je viens de publier un roman aux éditions Vérone dont le titre est « La sélection ».
    J’ai reçu un avis positif de leur comité de lecture, cette simple phrase sur une carte professionnelle où il était écrit cette note manuscrite : « Une trame intelligente, un style original mêlant juste ce qu’il faut de tendresse et de cynisme » qui résume bien le roman en quelques mots, ce qui prouve qu’ils l’ont lu en entier. (D’autres éditeurs participatifs m’ont répondu positivement, avec dans deux cas, l’avis détaillé de leur comité de lecture qui montre aussi qu’ils l’avaient lu). Les éditeurs participatifs ne sont peut-être pas que des escrocs, mais permettent à des gens comme moi, (un illustre inconnu) d’accéder à la publication.
    Bien-sûr, j’ai participé aux frais d’édition, mais qu’importe ! je me suis fait plaisir en éditant un livre, et même si je n’en vends que 50 exemplaires, le plaisir est là quand même.
    Il est sans doute déplacé d’avoir donné son titre, mais vous pouvez toujours vous faire un avis personnel en le lisant, et voir qu’ils publient des textes non dépourvus d’intérêt.
    Amicalement

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *