Les étapes préalables à la construction de maison

Par le 18 décembre 2018

Retrouvez ci-dessous toutes les étapes de réalisation d’un projet de construction d’une maison neuve.

La recherche du terrain

Cette étape est quelque peu fastidieuse à cause de la multiplicité des offres. Il est possible d’effectuer la recherche d’un terrain sur les vitrines des agences locales, les journaux gratuits, les panneaux d’affichage des entreprises ou des administrations. Vous pouvez également surfer sur le web en vous rendant sur les sites spécialisés dans l’immobilier. Il est également possible de vous renseigner auprès d’une entreprise générale du bâtiment, des promoteurs et des constructeurs d’habitations, ainsi qu’auprès de la mairie de votre région. Comme par exemple, si vous avez besoin de renforcer la sécurirté de l’appartement, on vous conseille faire appel un rideau métallique paris 11.

Le choix du terrain

En général, l’achat du terrain se fait en fonction de certains critères :

-Le prix du terrain

La fixation du prix d’un terrain à construire se fait par m². En fonction de vos besoins et de vos moyens, achetez un terrain ayant une superficie suffisante pour construire votre maison. De nombreux sites et divers comparateurs donnent une valeur approximative du prix d’un terrain.

-L’emplacement

Il constitue un critère incontournable si vous envisagez de construire votre nouvelle maison. Le choix d’un emplacement se fait en fonction des besoins futurs du propriétaire. En fonction de votre mode de vie, choisissez un terrain situé dans un quartier animé ou en périphérie.

-L’orientation du terrain

L’idéal est d’avoir une orientation en plein sud. En effet, cela vous permettra de réaliser des économies sur votre facture de chauffage. Les occupants profiteront également de la lumière naturelle. Il faut également considérer l’orientation de votre terrain par rapport aux vents. La vue extérieure et le paysage environnant peuvent également jouer un rôle important dans le choix de votre terrain.

-La configuration du terrain

L’implantation de la maison sera largement influencée par la configuration du terrain. Il faut donc voir si la forme de votre future maison est adaptée à la configuration générale de votre terrain. Les distances séparatives, la voie publique et les voies d’accès sont autant de critères à peser minutieusement.

Cependant, évitez de choisir un terrain en pente, car il vous faudra prévoir un budget supplémentaire pour les divers travaux de terrassement.

-La nature du terrain

La nature du terrain aura un impact important sur les coûts de la construction de maison. Un terrain ayant un sol rocheux, sablonneux ou composé de graviers est à privilégier. Le choix d’un terrain à sol argileux est déconseillé, car il engendre un risque de glissement. Les travaux de renforcement peuvent également engendrer des coûts supplémentaires.

Par ailleurs, il faudra vérifier si votre terrain comprend des galeries souterraines, des cours d’eau et autres facteurs pouvant impacter sa solidité.

-La viabilité

La viabilité de votre terrain est garantie par la présence des réseaux d’eau et des dispositifs d’assainissement. Vous devez également vérifier si votre terrain est raccordé aux réseaux d’électricité, de gaz, de téléphone (débit ADSL, câble pour la télévision).

Évaluation du budget

Pour réussir votre projet de construction, vous devez bien calculer votre budget et prendre tous les paramètres en compte. Pour pouvoir financer un projet immobilier, divers types de prêts sont à la disposition des propriétaires en fonction de leurs besoins :

  • Le prêt amortissable
  • Le prêt in fine
  • Le prêt relais
  • Le prêt accession sociale
  • Le prêt conventionné
  • Le prêt à taux zéro plus
  • Le prêt épargne logement
  • Le prêt action logement

Selon vos capacités de remboursement, ces prêts peuvent être proposés à un taux fixe, révisable, cautionné, à paliers de remboursement ou modulable.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *