Les maisons de retraite jouissent d’un nouveau mode de tarification

Par Camille Lafranger le 3 juillet 2017

Le 1er Janvier sera une date importante, car les maisons de retraite devront changer leur tarification. Ce sont celles référencées dans le domaine public qui seront impactées par cette mise à jour. Cette situation est provoquée par une réforme pointée du doigt.

Recherchez une maison de retraite grâce à une structure spécialisée

En Décembre 2015, une loi a été adoptée, elle stipule une modification au niveau des modes de tarification. Les organismes sont toutefois préoccupés par ce changement, le manque à gagner pourrait être important. Les premières études mentionnent un trou de 200 millions d’euros par an. Cela n’est pas anodin, car les victimes seront sans doute les personnes âgées. Le reste à leur charge devrait donc connaître une hausse, ce qui rendra la recherche d’une maison de retraite encore plus complexe. Une plateforme spécialisée comme www.capretraite.fr devrait vous aider dans votre tâche.

Une réforme entraîne la suppression de plusieurs postes dans les établissements publics

Les usagers craignent les conséquences, car les sommes à verser sont déjà colossales parfois. Elles pourraient être rehaussées de manière significative. Un problème de taille pour les résidents les plus démunis dont les ressources financières ne sont pas importantes. Les désagréments touchent aussi les emplois, certains seront supprimés. Des structures pourraient donc perdre la moitié des effectifs, ce qui s’avère être dramatique pour des établissements spécialisés dans la santé.

Une réforme du 1er Janvier fait grincer les dents des organisations

Les organisations élèvent la voix pour interpeller le chef de l’État sur cette situation. Un moratoire est donc demandé par certaines personnes, mais d’autres se penchent surtout sur l’abrogation. Le gouvernement étudie sans doute la question, mais, si aucune décision n’est prise, le 1er Janvier sera une date difficile pour les maisons de retraite du public. Ces dernières seront dans tous les cas frappées par cette modification du mode de tarification.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *