Les règles d’or pour bien débuter en kayak

Par Nico Durand le 22 août 2018
Débuter en kayak

Le kayak est une excellente activité à tout point de vue : non polluante, on se déplace à la force des bras sans avoir d’impact sur l’environnement. C’est un sport complet qui permet de travailler évidemment le haut du corps mais aussi les abdominaux et les jambes. Enfin et surtout, il permet de se promener avec une sensation de liberté inégalée dans un environnement maritime et nautique. Mais pour profiter de tous ces bienfaits, il est important de respecter quelques principes de précautions et règles pour se mettre en kayak dans de bonnes conditions. Découvrez les règles d’or pour bien débuter en kayak.

Choisir un matériel adapté à la sortie et à son gabarit

Avant même de se lancer dans sa première balade, il est indispensable de bien s’équiper. Le kayak est un sport dans lequel on est largement dépendant du bon fonctionnement de plusieurs équipements à commencer par le bateau lui-même.

L’erreur courante et très dangereuse est d’utiliser un kayak de rivière non homologué pour faire une balade en mer. On voit des imprudents tous les étés. Pourtant ces bateaux sont très sensibles au vent et au courant et peuvent rapidement dériver. N’hésitez pas à vous faire conseiller pour cela.

Même chose pour la pagaie. Prévoyez un modèle assez grand mais pas trop long pour disposer d’assez de puissance pour progresser. Le web regorge de guides comme celui-ci pour trouver et choisir sa pagaie kayak.

Apprendre les règles de sécurité de base avant de naviguer

Lors des premières sorties, il est indispensable d’apprendre quelques gestes de sécurité basiques tout simplement pour éviter de vous faire surprendre lorsque vous serez au milieu d’un bras de mer ou d’une rivière et que vous vous retrouverez en difficulté.

Le plus important d’entre eux est la récupération. Cette technique consiste à réussir à remonter à bord de son kayak après un dessalage. Plusieurs méthodes existent, il est indispensable d’en connaitre au moins une avant de partir trop au large.

Consulter et comprendre les marées, les courants et et la météo

Enfin, il ne faut jamais oublier que la mer comme la rivière sont des environnements par nature hostile. Cela signifie qu’il faut se donner toutes les cartes en mains pour éviter d’être surpris par des phénomènes comme seule la nature sait nous offrir. En d’autres mots, consultez la météo !

En kayak, on vérifie tout particulièrement le vent. Celui-ci peut nous faire dériver et surtout créer des vagues. Au-delà de force 3, annulez la sortie. Côté orage, en cas de foudre, mieux vaut rester chez soi.

En rivière, il faudra veiller à l’état du courant. Si celle-ci est en crue, évitez toute sortie kayak. Vous pouvez pour cela consulter les jours passés ou des sites comme eauxvive.org qui donnent des informations sur différentes rivières et le niveau d’eau de celles-ci.

Ensuite, si vous pratiquez du kayak de c’est la marée qui aura une influence sur votre lieu de navigation. Si vous pratiquez dans une zone avec beaucoup de criques, il vous faudra connaitre l’influence des marées sur les courants avant de vous engager seul. N’hésitez pas à naviguer d’abord avec des kayakistes locaux.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *