Les types et tailles de pelleteuses

Par Phillipine Mornand le 24 janvier 2020

Vous prévoyez de réaliser des travaux et devrez être équipé en conséquence le jour J ?  Nous allons vous rappeler les grandes caractéristiques des pelleteuses et vous aider à déterminer le modèle le plus adapté à votre besoin.

Qu’est-ce qu’une pelleteuse ?

On qualifie de pelleteuse un engin dont on fait usage pour concrétiser des extractions, effectuer des terrassements ou encore réaliser des travaux d’assainissement sur un chantier.

De même, les professionnels du BTP et quelques particuliers en tirent profit pour créer des fondations particulières ou détruire un bâtiment.

La pelleteuse est également appelée « excavatrice » ou « pelle mécanique hydraulique ». Elle permet aussi de créer des fondations spécifiques comme pour les forages ou de démolir un édifice.

Les types de pelleteuses

Les pelles sur pneus

Les pelles sur pneus – aussi appelées « pelles sur roues » – sont fréquemment indiquées pour des chantiers localisés en milieu urbain. En effet, ces engins sont en mesure de se déplacer sur les voies publiques.

Ces pelleteuses bénéficient de stabilisateurs et d’une lame qui accroît la pesanteur vers le sol : cela compense leur manque de stabilité.

Par ailleurs, ces engins ont la faculté d’être opérationnels sur 360 degrés à l’aide de leur couronne d’orientation. Des utilisateurs les privilégient au détriment des pelles sur chenilles pour leur excellente maniabilité, c’est notamment pourquoi elles conviennent aux environnements étroits.

Les pelles sur chenilles

Leurs homologues à chenilles sont indéniablement les machines les plus adaptées aux chantiers complexes. Généralement plus puissantes, elles sont caractérisées par leur châssis rigide et leur train de chaîne robuste, c’est d’ailleurs pourquoi elles sont aussi qualifiées de « pelles à chaînes ».

Ces engins doivent notamment être préférés aux modèles à pneus pour le chargement de larges tombereaux. En outre, des engins de cette catégorie ont l’avantage d’être dotés d’un dispositif de flottaison pour des travaux maritimes.

Les pelles araignées 

Parfois équipées de roues, ces pelles mécaniques hydrauliques qui s’apparentent aux araignées tirent parti de stabilisateurs télescopiques et/ou articulés leur garantissant un fonctionnement optimal dans des endroits vraiment escarpés. Vous les avez peut-être déjà aperçues sur des chantiers situés dans des régions montagneuses ou des zones aquatiques.

Les critères de choix des pelleteuses

Mais comment identifier la bonne machine chez un spécialiste de la Location pelleteuseOn vous encourage d’une part à considérer la taille de l’engin, d’autre part à étudier sa puissance.

La taille est cruciale, il faut veiller à ce que le bras puisse bien accéder à l’endroit où l’on souhaite travailler. La taille s’exprime en « poids en ordre de marche ». Les plus compactes sont les micropelles et minipelles. Les premières suffisent pour les travaux les plus modestes, notamment à l’intérieur d’un bâtiment. Les secondes, quant à elles, sont prisées pour creuser une tranchée ou aménager une piscine.

On distingue ensuite les midipelles dont le poids en ordre de marche oscille entre 6 et 10 tonnes. Elles permettent des travaux plus conséquents, mais elles ne sont pas très encombrantes. Pour des travaux de terrassement, il faut vous tourner vers une pelle standard, tandis qu’une pelle dite lourde (de 66 à 100 tonnes) sera davantage indiquée pour lever (comme son nom l’indique) des charges particulièrement lourdes.