Comment se porte l’immobilier à Marseille ?

Par le 16 mars 2016

Depuis le début de la reprise économique, on peut dire que le secteur de l’immobilier à Marseille est sans doute un des plus dynamiques en France. En effet, on note le retour en force des investisseurs même si les prix de vente baissent selon les dernières statistiques. De quoi donner envie d’investir rapidement dans ce secteur. Cependant, certaines analyses contrastent avec d’autres.


Le maintien des prix dans les quartiers résidentiels

À Marseille, les prix de l’immobilier dans les quartiers les plus recherchés sont très stables et ne semblent pas bouger d’ici peu. Dans le 7e et 8e arrondissement, les quartiers d’Endoume et de Bompart séduisent particulièrement les nouveaux acquéreurs grâce à leur style original qui rappelle les villages. De plus, le fait qu’ils soient assez près du centre de Marseille excite particulièrement les investisseurs. Du coup, les prix restent presque les mêmes. Selon le témoignage d’un courtier gratuit sur Marseille, une maison à rénover part facilement avec la somme de 259.000 euros. En revanche, les maisons des quartiers moins huppées voient leurs prix régresser.

Une baisse des prix des ventes

Depuis plus de 4 ans, on note une baisse de 13% sur les ventes de bien immobilier à Marseille. En effet, le délai moyen pour vendre un bien immobilier dans la ville est de 108 jours et la marge de négociation tourne autour de 3.8%. Même si la vente a connu une légère baisse ces dernières années, les ventes continuent toujours. La baisse des prix a surtout eu comme conséquence de faciliter aux jeunes l’accès la propriété et a permis de jeter de l’huile sur le marché. Par ailleurs, de nouveaux investisseurs ont déjà investi le marché afin de s’assurer de bons compléments de retraite.

Des vendeurs attentistes dans les quartiers excentrés

Dans les quartiers éloignés du centre, notamment au pied des collines si chères à Marcel Pagnol, les vendeurs sont de plus en plus attentistes par rapport à leurs ventes. En ce moment, les demandes sont assez rares et la plupart des offres se font avec un certain taux de réduction. En revanche, les prix dans les quartiers expérimentés sont en chute libre.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *