La location de machines professionnelles, utile ou futile ?

Par le 29 août 2017

Toute personne qui apprécie un minimum bricoler a déjà eu recours à la location de machines professionnelles que sont les minipelles, les dumpers, les chargeurs, les marteaux ou les piloneuses. L’objectif ? Ne pas devoir investir des sommes considérables dans un nouvel outil dont vous seriez propriétaire mais donc vous ne vous serviriez que très rarement. Et le prix des machines professionnelles peut rapidement s’envoler. Découvrez ces quelques exemples concrets.

Préparer le terrassement d’une nouvelle terrasse

L’été touche à sa fin et vous vous rendez compte que vous n’avez pas suffisamment profité de votre terrasse. Peut-être parce qu’elle s’est délabrée au fil des ans et qu’elle n’est plus très accueillante… Vous souhaitez profiter de l’automne qui arrive pour réaliser le terrassement de votre nouvelle terrasse avant de réaliser la dalle au printemps ? Vous aurez certainement besoin d’une pelle excavatrice pour réaliser ces travaux sans vous briser le dos !

Pour la location d’une mini-pelle excavatrice performante que vous utiliserez une journée, vous ne devrez pas dépenser plus d’une centaine d’euros. Pas très cher si on compare ce prix au coût d’achat d’une telle machine (souvent supérieur à 15.000 euros !).

Rénover le sol de votre maison

Vous venez d’acquérir une nouvelle habitation à rénover et vous envisagez d’enlever l’ancien carrelage pour couler une nouvelle chape et placer un nouveau revêtement de sol de votre choix ? Vous aurez certainement besoin d’outils tels qu’un marteau piqueur performant, puissant et fiable pour casser la couche de carrelage.

A nouveau, face à cette situation, il sera souvent plus judicieux d’opter pour la location de ce type de matériel plutôt que d’investir dans une machine neuve. En effet, à moins que vous ne vous lanciez dans le domaine de la rénovation, vous n’aurez pas besoin de ce type de marteau très souvent…

En général, pour la location d’un marteau pneumatique, vous ne devrez pas excéder la vingtaine d’euros par jour alors que le prix d’une machine neuve se compte en centaines d’euros.

Conclusion

Les exemples ne manquent pas et ils prouvent que, à moins d’être professionnel dans le domaine (et encore), il est souvent préférable de louer une machine professionnelle pour quelques heures ou pour quelques jours plutôt que d’investir des sommes importantes dans une machine neuve.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *