L’oenotourisme : Une formule qui séduit

Par Alexandre Terraillon le 27 mai 2015

L’oenotourisme est constitué de deux valeurs sûres, le vin et le tourisme. C’est une combinaison judicieuse et équilibrée dont les offres sont de plus en plus diverses et multiples.

vineyards-574841_1280

Une alliance innovante

L’oenotourisme est avant tout du tourisme mais doté d’une thématique précise qui est la découverte des régions viticoles. Le but étant d’apporter une dimension utile à son voyage. Cette formule est novatrice et permet de mêler l’utile à l’agréable. Les touristes auront tout le loisir de se balader et de profiter des paysages, de la culture, de la gastronomie et du patrimoine de la région comme dans n’importe quel voyage. Mais c’est aussi l’occasion, pour les passionnés comme pour les curieux, de mettre à profit ses vacances pour en apprendre d’avantage sur le vin.
Français comme étrangers sont très friands de l’univers riche et prestigieux du vin. Afin de satisfaire le plus grand nombre, l’offre ne cesse d’augmenter et de se diversifier. Les formules proposent des circuits pour tous et sous toutes les formes : en couple ou en groupe, en voyage organisé ou sur-mesure etc. Ils existent des formules tout compris avec hébergement/restauration sur place ou bien des formules qui intègrent seulement la visite d’un domaine à un parcours touristique plus diversifié. Les premiers et les plus connues des circuits d’oenotourisme sont les « routes du vin » durant lesquelles plusieurs vignobles sont visités, leur point commun est qu’ils appartiennent tous à la même appellation.


Une plus-value indéniable

L’oenotourisme donne un aspect original à vos vacances et permet d’acquérir de réelles connaissances sur le vin. Les parcours, bien que multiples, ont tous des similitudes. Le départ est souvent la visite du domaine qui commence dans les vignes et se termine par la cave. C’est lors de la visite de la cave que l’on apprend le plus de chose généralement. Les différentes étapes du processus de création du vin : le pressage, la fermentation ou encore l’élevage y sont présentées ainsi que le matériel utilisé : pressoir, cuve à vin etc. Vient ensuite la dégustation durant laquelle il est fréquent d’avoir une formation sur la manière de déguster le vin mais aussi sur le vocabulaire bien spécifique de cet univers.
Pour les formules destinées aux plus passionnés il est même possible de rentrer dans des considérations plus techniques tel que l’élevage du vin, le choix des matériaux pour les cuves de vinification et l’incidence de ces derniers sur le processus de vieillissement du vin. En effet, les fins connaisseurs savent que les cuves peuvent être en bois, en béton, en inox ou dans bien d’autres matériaux, chacun ayant ses particularités. La cuve en bois est celle qui est traditionnellement utilisée tandis que celle en béton est bien plus récente et novatrice et permet d’éviter de donner des notes trop boisées au vin.

L’oenotourisme permet aux touristes de se familiariser d’avantage avec le milieu viticole et l’œnologie mais c’est également un véritable atout pour les viticulteurs. C’est l’occasion pour eux de partager et faire connaître leur métier et aussi de vendre leurs vins. Touristes et vignerons ont tout à y gagner.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *