Lorsque je me révolte je sors les armes

Par le 22 juillet 2015

Je prend le clavier pour dire quelques mots

Cela fait quand même pas mal de temps que je ne suis pas intervenu pour donner mon opinion, mon avis ou mes impressions sur un produit ou sur un prestataire. Et pourtant ce ne sont pas les supports médiats qui manquent pour pouvoir partager son expérience.


Mais si j’interviens aujourd’hui pour le coup, c’est parce que j’ai pu voir sur un site où des clients d’assurances débattent en eux, des propos et des avis que je ne partage pas quand à la gestion iag assurance chez qui je suis depuis bientôt 2 ans.
Je pense que la personne qui a lancé le débat devait être très remontée comme cette assurance qui ne m’a jamais déçu pour autant depuis ces deux dernières années.
J’ admets que l’on puisse avoir une mauvaise expérience ou qu’il puisse se passer un souci qui va mettre un petit grain de sable dans les rouages d’un dossier, mais de là à les traiter carrément d’escrocs…là je m’indigne un peu.

Des propos que je condamne

Je trouve mon assurance bien clémente de laisser passer les calomnies et les injures qui se trouvent sur la plupart des messages qui parlent d’eux avec virulences sur les forums de consommateurs et leur propre site web parfois.
Les personnes révoltées y vont de toute leur hargne pour poster des messages d’une cruauté telle que j’en ai eu de la peine pour cette assurance qui m’a toujours donné entière satisfaction.
Je ne pouvais pas rester les bras croisés à regarder ce carnage, cette espèce d’exécution publique, ce tissu de mensonges et de propos tout aussi moisis les uns que les autres…non je ne devais pas rester là sans rien faire !

J’ai donc donné mon avis et là…

Lorsque je me suis mis à écrire à ces abrutis, mon avis et leur démontrer que tout ce qu’ils disaient n’était que pure mythomanie, je me suis heurté à un mur du silence.
Cela ne m’a pas empêché d’enfoncer le clou en publiant les extraits des articles des contrats de IAG que j’avais scannés, pour justifier mes propos et prouve rune fois pour toute que ces détracteurs n’étaient en fait que des imposteurs…

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *