Maine-et-Loire : un département ligérien bercé par son histoire

Par Sabrina Joly le 28 novembre 2018

Parce que la Loire, le Maine et la Mayenne offrent de splendides paysages tout au long de l’année ; il nous tarde de voir poindre les premiers rayons du soleil d’été pour prendre notre paddle sous le bras et voguer sur les flots. Pas besoin de parcourir des centaines de km pour s’adonner à ce sport à la mode. Un simple lac ou étang suffit pour se faire plaisir.

Angers : le bon roi René pagaie sur son paddle

Capitale de l’Anjou traversée par la Maine, cette ancienne dynastie des Plantagenêts est aujourd’hui reconnue dans le monde végétal. Sa douceur de vivre réputée en fait une des villes de France les plus agréables à habiter. Se perdre dans ses petites ruelles médiévales est un vrai régal autant pour le touriste assoiffé de découvertes que l’angevin de souche. Même s’il y pleut souvent, le froid est rarement au rendez-vous. Sa météo changeante permet tout de même des balades découverte dans ses différents quartiers, tous baignés d’histoire.L’été est la saison propice pour démasquer les beautés que cache Angers sous son humidité ambiante.

Avec ses températures agréables, il fait bon prendre un bol d’air au bord du lac de Maine. Aménagé spécialement pour les mois estivaux, ce site accueille les familles pour partager des moments de jeux.Les plus curieux peuvent désormais prendre des cours de paddle. Ce sport de glisse très complet consiste à rester en équilibre sur une planche (rigide ou gonflable) et se déplacer à l’aide d’une pagaie. Ça ressemble au surf mais ça n’en est pas. Ce sport, appelé le Stand Up Paddle se fait autant sur un lac le dimanche que sur l’océan durant les vacances. Il ravit les parents et les enfants !La planche est très stable et maniable mais ne permet pas d’exécuter des figures dans les vagues.

La Loire en paddle

Vous connaissez sûrement la Loire à vélo, essayez dès maintenant la Loire en paddle ! À première vue, le fleuve paraît trop agité pour permettre la pratique du SUP. Attendez la marée basse et laissez-vous porter par les conseils de votre moniteur. À vous de choisir le site qui vous fait le plus envie : Bouchemaine, Les Ponts-de-Cé, Champtoceaux…le choix est assez large.

Après avoir passé votre gilet de sauvetage, et pris votre pagaie, suivez votre maître pour une initiation des plus déroutante. Tandis que vous essaierez tant bien que mal de rester en équilibre sur votre planche kangui surf, vous aurez plaisir à surprendre votre moniteur la tête en bas ! Car oui, le SUP permet de mélanger plusieurs pratiques sportives. Les postures de yoga par exemple, peuvent facilement être accomplies à condition de se sentir à l’aise sur la planche. Tenir en équilibre sur la tête ou sur une jambe n’est pas donné à tout le monde. Après quelques heures de pratique, vous ne serez peut-être pas encore assez agile pour faire l’arbre, mais vous aurez appris à prendre plaisir à glisser sur l’eau.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *