Comment bien choisir un matelas anti-asphyxie en cas de plagiocéphalie ?

Par Bernard Billot-Lefebvre le 25 juillet 2019
lit pour mettre un matelas pour bébé

La plagiocéphalie est une pathologie qui se manifeste sous la forme d’une déformation du crâne du nourrisson. L’asymétrie crânienne qui en résulte lui a valu le surnom de « syndrome de la tête plate ».

En effet, la préférence marquée pour une certaine position lors des phases de sommeil a tendance à aplatir l’occiput du nourrisson. Cette anomalie qui peut parfois engendrer une craniosténose et nécessiter une opération chirurgicale est la plupart du temps bénigne et se résorbe souvent avant l’âge de deux ans.

Pourtant, les campagnes de prévention contre la mort subite du nourrisson ont relancé le débat sur les risques de plagiocéphalie. Les experts et médecins d’Europe et d’Amérique ont en effet préconisé comme exclusive la position sur le dos lors des phases de sommeil au cours de la première année de vie.

Bien que très efficace pour lutter contre ce fléau de la mort subite du nourrisson, la fréquence d’apparition de la plagiocéphalie positionnelle s’en est trouvée augmentée. Pour lutter efficacement sur ces deux fronts, il existe pourtant des solutions toutes simples, notamment le matelas anti-asphyxie. Explications.

Matelas pour les bébés EcusKids

Les avantages d’un matelas anti-asphyxie pour son berceau

Alors que la plagiocéphalie positionnelle fait un retour en force, de nombreux acteurs du paramédical proposent différentes solutions pour en prévenir les risques. Si certains luttent efficacement contre la plagiocéphalie, ils s’avèrent parfois dangereux pour le bébé. Les oreillers ergonomiques par exemple repositionnent correctement la tête du nourrisson mais occasionnent des risques d’étouffement, surtout si le bébé a tendance à beaucoup se mouvoir pendant ses phases de sommeil.

Le matelas bébé est plus sécurisant puisqu’il permet d’éliminer les risques de plagiocéphalie tout en laissant le champ libre au mouvement du nourrisson. Ainsi, aucun risque d’étouffement lors de retournements latéraux. Par ailleurs, les matelas anti-asphyxie sont conçus pour améliorer la qualité de sommeil grâce notamment à l’utilisation d’huiles végétales ou la facilitation de la circulation de l’air. Température et humidité seront toujours optimales pour des nuits réparatrices en toute sécurité!

Les bonnes pratiques en matière de prévention

User de pratiques sécurisantes est un complément indispensable à l’utilisation d’un matelas anti-asphyxie. La plagiocéphalie positionnelle découle, comme son nom l’indique, de positions récurrentes et inadaptés qui impriment une déformation de la boîte crânienne. Pour y remédier, variez les positions ! Alterner la gauche et la droite lors des phases de sommeil. Si vous observez une position préférentielle de votre bébé, il se peut que son environnement en soit à l’origine. Changez l’agencement, soyez attentifs aux sources de lumière et aux bruits.

L’autre aspect primordial d’une bonne pratique de prévention réside dans l’encombrement du lit de bébé. Surtout pas de longs doudous poilus, de peluches énormes ou de jouets doux et moelleux. Même si l’intention est bonne, ces objets sont autant d’occasions pour bébé de s’étouffer ou d’être gêné dans ses mouvements. Pour les mêmes raisons, évitez les siestes à deux avec votre bébé dans les bras, les risques d’asphyxie sont bien réels !

matelas pour un bébé contre l'asphyxie

Quel type de matelas choisir pour un bébé ?

Aujourd’hui, il existe différents types de matelas anti-asphyxie, chacun étant adapté à un âge ou à une situation particulière. Les matelas pour berceau, en plus de prévenir la plagiocéphalie, sont généralement traités contre l’humidité, ils régulent la température et certains sont mêmes imprégnés d’huiles végétales pour maximiser le confort de bébé. Leurs formes épousent tous les types de nacelles et certains sont mêmes spécialement conçus pour être facilement emportés au cours de vos voyages.

Il existe également des toppings qui permettent de sécuriser votre literie sans racheter un matelas neuf. Ils présentent les mêmes caractéristiques que les matelas. Par ailleurs, vous pouvez maximiser la sécurité de votre bébé avec l’ajout d’un coussin anti-reflux. Grâce à sa forme étudiée, il prévient les risques d’étouffement et d’affections respiratoires lors de régurgitations. Pour garantir un environnement sûr pour bébé !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *